du 30 août 2019
Date

Choisir une autre édition

Amazon accusée de vendre des produits dangereux via sa marketplace

Le Wall Street Journal publie une longue enquête sur ce qu'il présente comme un « marché aux puces ». Nos confrères y ont trouvé des jouets contenant du plomb, des casques de protection ne respectant pas les normes de sécurité, des médicaments, etc. La liste est aussi longue qu'inquiétante.

Amazon a rapidement répondu à nos confrères par le biais d'un billet de blog où il se présente comme... « la société la plus centrée sur le client de la planète ». Le revendeur affirme avoir investi 400 millions de dollars en 2018 pour assurer la protection de ses clients et bloqué plus de trois milliards de produits suspects. Mais surtout, le géant américain ne semble pas contester les conclusions de l'enquête de nos confrères.

En France il y a un exemple frappant depuis plusieurs semaines déjà : le smartphone Leagoo S8 est toujours disponible sur le marketplace d'Amazon alors qu'il est interdit à la vente depuis plusieurs semaines, suite à une demande de l'ANFR. Amazon n'est pas le seul, puisqu'on le trouve également sur la marketplace de Cdiscount par exemple. 

chargement Chargement des commentaires...