du 05 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Dans une enquête, The Verge explore les lourdes pertes fiscales qu'autoriseraient les marketplaces en ligne.

Selon le spécialiste du commerce en ligne allemand Mark Steier, Amazon compterait 15 000 vendeurs chinois enregistrés dans le pays. Un tiers d'entre eux n'auraient pas indiqué de numéro d'identification pour la TVA, estime-t-il. Parmi les autres, nombre de numéros fournis seraient invalides. En tout, 10 000 vendeurs esquiveraient la TVA allemande par ce biais.

Selon l'avocate Nathalie Harksen, interrogée par The Verge,  une facture sans numéro de TVA est un signe commun de fraude. D'autres vendeurs intègrent leur numéro de TVA d'un autre pays, comme l'Angleterre, le considérant (à tort) valide sur tout le continent.

Le gouvernement allemand estimerait la perte annuelle sur la TVA des ventes en ligne à plusieurs centaines de millions d'euros. Le Royaume-Uni comptait une perte de TVA comprise entre 1 et 1,5 milliard de livres en 2015. En décembre 2016, la Commission européenne estimait que les pays de l'Union perdaient ainsi cinq milliards d'euros chaque année.

En Allemagne, un projet de loi compte imposer aux marketplaces de collaborer avec les autorités financières à partir de janvier 2019, et les rendre responsables de la perception de la TVA.

À The Verge, Amazon déclare bloquer les comptes de vendeurs esquivant cette taxe, après signalement des autorités. eBay assure travailler avec le fisc britannique sur la question.

Amazon accusée d'aider des vendeurs chinois à esquiver la TVA en Europe
chargement Chargement des commentaires...