du 10 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

La filiale française de SFR compte transférer son activité fibre en zones moins denses (agglomérations moyennes et zones rurales, soit la majorité de son réseau) dans une société tierce, « SFR SA ».

Une manière de trouver des fonds, quitte à perdre la majorité du capital de cet actif. Selon Les Échos, le groupe attend une dizaine de fonds candidats pour entrer, avec une valorisation attendue entre trois et quatre milliards d'euros.

Des investisseurs pourront prendre de 40 à 60 % de son capital, selon nos informations. Aux Échos, des proches du dossier déclarent que même s'il perd la main, Patrick Drahi compte conserver des options d'achat. Des discussions avec les syndicats sont attendues d'ici la fin d'année.

Le projet suit le partage des pylones au fonds KKR, via la coentreprise SFR Tower Co, annoncée en juin.

Altice compte ouvrir le capital de son réseau fibre, une dizaine de candidats attendus
chargement Chargement des commentaires...