du 17 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Altice a gagné 71 000 abonnés sur le fixe et 239 000 sur le mobile au premier trimestre

Le groupe vient de publier son bilan du premier trimestre de l'année. L'opérateur annonce un résultat consolidé de 3,53 milliards d'euros, dont 2,59 milliards pour Altice France (SFR). Le Portugal est en seconde place avec 495 millions d'euros.

C'est légèrement moins qu'au troisième trimestre de l'année dernière où il était question de 3,57 milliards d'euros, dont 2,61 milliards en France. Le groupe explique par contre que son chiffre d'affaires au premier trimestre « est stable (+ 0,0 %) en glissement annuel à taux de change constant ».

La marque au carré rouge affirme qu'en France, le nombre de clients sur le fixe « a augmenté pour la première fois depuis qu'Altice a pris le contrôle avec 71 000 ajouts nets », contre 35 000 de moins au premier trimestre 2017. La « fibre », c'est-à-dire le FTTH et FTTLA selon la définition du groupe, compte 96 000 abonnés supplémentaires. Sur le mobile aussi le groupe revendique « la meilleure performance trimestrielle depuis le rachat de SFR » avec 239 000 nouveaux clients, contre 68 000 il y a un an.

Ces chiffres cachent une autre réalité : le FAI avait 6,014 millions d'abonnés sur le fixe au 31 mars 2018, contre 6,079 millions un an plus tôt. Sur le mobile, le total passe de 14,541 millions au 31 mars 2017 à 14,440 millions en mars 2018. Dans les deux cas, SFR a donc perdu des clients sur les 12 derniers mois : 65 000 sur le fixe et 74 000 sur le mobile.

L'ARPU (revenu moyen par abonné) est aussi en baisse sur un an : de 35,9 euros sur le fixe en 2017, il est désormais à 34,7 euros, notamment à cause du changement sur la TVA explique le groupe. En téléphonie mobile, il passe de 25,5 euros à 24,1 euros.

Enfin, la dette du groupe est de 32,2 milliards d'euros. Il faudra maintenant attendre les prochains chiffres pour voir si le changement de cap (et les nouvelles offres de la fin mars) permettra de meilleurs recrutements et une hausse de l'ARPU.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Hier, on a pu lire ici et là que cette gamme consacrée aux Radeon allait être stoppée. Pour rappel, elle avait été créée dans le cadre du GeForce Partner Program de NVIDIA, arrêté depuis.

Mais il n'en est rien. En réalité tout le monde se basait sur un simple tweet issu d'un compte parodique, utilisant de fausses images. Ce dernier a depuis été suspendu par Twitter. Aucun changement n'est à noter sur le site d'ASUS.

Cette marque pourrait donc être là pour durer. On ne sait toujours pas cependant quand ces produits seront disponibles en France. Le Computex de Taipei, qui ouvre ses portes d'ici un peu moins de deux semaines, devrait être l'occasion d'en savoir plus.

Copié dans le presse-papier !

La Progressive Web App de Twitter dispose enfin du mode nuit. Les utilisateurs de la version mobile (y compris le client officiel pour Windows 10) peuvent donc en profiter.

Toujours pour la PWA, Twitter indique deux autres apports : la mise à jour en temps réel pour les nombres de réponses, retweets et likes, ainsi qu'une version légèrement remaniée de la boîte de rédaction, désormais flottante.

L'éditeur continue donc de mettre l'accent sur cette version, tandis que les autres disparaissent graduellement. Les moutures Xbox One, Roku et Android TV ne seront ainsi plus disponibles dès demain.

Le ménage continue donc, aussi bien sur les clients officiels que tiers, puisque là aussi Twitter serre la vis, imposant des conditions drastiques pour l'accès à son API. Très bientôt, la consigne sera la même : PWA pour tous, ou Tweetdeck.

Copié dans le presse-papier !

Environ 24 heures après Microsoft, Dropbox annonce ses propres nouveautés, même si elles sont essentiellement tournées vers les entreprises.

À commencer par File Activity, permettant aux utilisateurs d'obtenir une liste complètes des actions effectuées par les autres sur un fichier, notamment toutes les modifications et les partages.

Si les clients ont un abonnement Dropbox Professional ou Business Advanced, File Activity pourra même renvoyer la liste des personnes ayant simplement ouvert le document pour le lire.

Autre ajout, la possibilité de laisser des commentaires sur la prévisualisation d'un document. En outre, les fonctions de partage se veulent plus évidentes, dans leur accès comme dans leur manipulation.

Enfin, un nouvel écran d'accueil sera bientôt disponible. Il rassemblera tous les éléments jugés les plus opportuns, comme les favoris, les plus consultés, les derniers ouverts, etc.

Ces nouveautés sont en cours de déploiement pour iOS, Android devant attendre un peu.

Copié dans le presse-papier !

Selon Le Figaro, la rencontre entre Emmanuel Macron et des dizaines de patrons de groupes numériques (Tech For Good) serait l'occasion d'annoncer la tenue du prochain forum dans l'Hexagone, en novembre.

Le forum sur la gouvernance de l'Internet est un grand événement entre acteurs publics et privés, financé à la fois par la Commission européenne, certains pays et grands groupes. La probable tenue de ce forum à Paris rappelle l'eG8 sur l'économie numérique en 2011, tenu par Nicolas Sarkozy, en plein débat sur « l'Internet civilisé ».

Copié dans le presse-papier !

Cette fois encore, il s'agit de récompenser un article scientifique européen paru en 2016-2017 et ayant pour thème la protection des données personnelles et la vie privée ; un vaste sujet.

« L’article scientifique doit être issu de travaux réalisés au moins en partie dans un centre de recherche situé sur le territoire de l’Union européenne et doit nécessairement traiter de l’amélioration de la protection des données personnelles ou de la vie privée » expliquent les deux partenaires.

Les candidats ont jusqu'au 1er septembre 2018 pour participer et toutes les conditions sont précisées dans le règlement du concours. Le jury est composé de dix scientifiques venant de France, d'Europe et même du Canada.

Pour rappel, la deuxième édition avait été remportée par Seda Gürses, Carmela Troncoso et Claudia Dia pour leur article « Engineering privacy by design reloaded ». La première mettait à l'honneur l'article ADSNARK « Nearly Practical and Privacy-Preserving Proofs on Authenticated Data » de Michael Backes, Manuel Barbosa, Dario Fiore et Raphaël M. Reischuk.