du 16 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Altice : légère baisse du CA en Europe, des clients recrutés sur les forfaits mobiles et en FTTH/FTTB

Altice vient de dévoiler ses résultats pour l'année 2017. Pour rappel, le groupe a annoncé au début de l'année sa scission avec d'un côté Altice USA et de l'autre Altice Europe, les deux toujours gérés par Patrick Drahi.

Le chiffre d'affaires d'Altice Europe est de 14,719 milliards d'euros (dont 10,798 milliards en France), en légère baisse par rapport à 2016 où il était question de 14,781 milliards. L'EBITDA ajusté est de 5,785 milliards d'euros avec une marge de 39,3 %, quasiment stable sur un an.

Le ratio d'endettement du groupe est toujours élevé avec 5,4x à cause d'une dette de 50,467 milliards d'euros, contre respectivement 5,6x et 50,365 milliards fin 2016, dont 30,632 milliards pour Altice Europe (15,834 milliards en France) et 17,482 milliards pour Altice USA. Le directeur financier du groupe précise qu'il espère bien descendre sous les 5x cette année.

Sur le mobile, le groupe revendique 14,378 millions de clients en France, en baisse de 247 000 sur un an. Dans le détail, le prépayé chute de 446 000 clients, tandis que les forfaits grimpent de 198 000. Sur le dernier trimestre, Altice a recruté 80 000 abonnés sur ses forfaits. L'ARPU mobile est de 22,6 euros, soit 0,4 euro de moins que l'année dernière, multiplication des promotions oblige.

Sur le fixe, Altice revendique 5,943 millions de clients, en baisse de 170 000 sur un an et de 45 000 sur trois mois. 2,231 millions disposent d'une ligne FTTH/FTTB en hausse de 193 000 sur 12 mois et de 69 000 sur trois mois. Ils sont 3,711 millions en xDSL, en baisse de 364 000 sur un an et de 114 000 sur trois mois.  L'ARPU diminue lui aussi et passe à 36,5 euros, contre 36,9 euros un an plus tôt.

SFR dévoilera sa nouvelle stratégie lors d'une conférence de presse qui se tiendra la semaine prochaine. En 2018, Altice Europe prévoit un cash-flow de 1,6 à 1,7 milliard d'euros pour la France, « dont environ 300 millions d'euros de frais annuels de contenu de télévision payante ». 

chargement Chargement des commentaires...