du 02 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Sans grande surprise, Alphabet, la maison mère de Google, a une fois de plus affiché une solide croissance de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2017. Le géant américain a enregistré 32,323 milliards de dollars de recettes sur les trois derniers mois, soit 24 % de mieux que l'an passé.

Il n'est par contre pas question de bénéfices cette fois-ci, puisqu'Alphabet a décidé, comme bon nombre d'autres entreprises américaines, de profiter de l'U.S. Tax Cuts and Jobs Act pour rapatrier une partie de ses fonds off-shore aux États-Unis. Une opération qui coûtera 9,9 milliards de dollars au groupe, et justifie les 3 milliards de dollars de pertes nettes annoncées.

En bourse, le cours de l'action Alphabet a chuté de 2 % après ces annonces, portant la valorisation du géant américain à 799 milliards de dollars, soit tout de même 44 % de mieux qu'il y a un an.

Alphabet : 3 milliards de pertes avec le Tax Break de Trump
chargement Chargement des commentaires...