du 07 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Après avoir remporté une victoire en Chine, Qualcomm transforme l'essai outre-Rhin et met davantage la pression sur Apple, dans une guerre des brevets qui n'en finit pas.

Un juge avait pour rappel estimé que certains iPhone équipés de puces Intel et Qorvo (un autre fournisseur d’Apple) violent un des brevets de Qualcomm. Pour que l'interdiction de commercialisation soit effective, il fallait que le plaignant verse une caution.

C'est désormais chose faite avec 1,34 milliard d'euros. Qualcomm explique que « cette garantie avait été exigée [...] par le tribunal qui a jugé Apple coupable de violation de brevet sur les technologies d'économie de batteries ».

Pour rappel, Apple avait déjà retiré certains iPhone de ses propres boutiques, mais pas des autres points de vente. Ce n'est pas le cas actuellement et Apple fait part de son intention de faire appel.

Allemagne : Qualcomm verse une caution de 1,34 milliard d'euros pour interdire la vente d'iPhone
chargement Chargement des commentaires...