du 09 janvier 2019
Date

Choisir une autre édition

Si certains espéraient une suite d'Alien Isolation sur PC, ils vont être déçus. Le compte Twitter de la franchise Alien a révélé que le prochain opus vidéoludique, Blackout, sera en fait un jeu sur mobile. De quoi provoquer des réactions dignes de l'annonce de Diablo Immortal.

Pour rassurer son public, FoxNext a précisé par la suite que d'autres surprises étaient à venir. Un communiqué indique ainsi qu'un jeu de tir massivement multijoueur pour PC et consoles est également dans les tuyaux pour 2019. C'est ce jeu qui permettra de découvrir la suite des aventures d'Amanda Ripley.

En attendant, si vous souhaitez patienter avec le jeu mobile, sachez que ses précommandes sont déjà ouvertes sur l'App Store d'Apple ainsi que le Google Play Store. Comptez 5,49 euros, pour un lancement le 24 janvier prochain.  

Alien : Blackout est un jeu mobile
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C'est le 21 mars 2001 que le premier opus de la série est sorti : The First Encounter. Il nous faisait alors découvrir un univers complètement barré, où Sam « Serious » Stone allait devoir affronter Mental et son armée.

Parfois vulgaire, souvent bourrin (et faisant quelques références à Doom), on se souvient surtout du titre pour ses batailles frénétiques où il fallait dégommer les « kamikazes » sans tête et autres monstres par dizaines, plus que son scénario.

Après plusieurs suites/prequels et de nombreux jeux dérivés (notamment en VR), la saga Serious Sam doit revenir dans le courant de l'année (à moins d'un nouveau retard). Mais excepté son support de DLSS de NVIDIA, on en sait encore assez peu à son sujet.

Copié dans le presse-papier !

L'éditeur donne rendez-vous pour suivre ses dernières annonces, vidéos de présentation et mises à jour autour des jeux de la PlayStation 4 et du PlayStation VR.

Il s'agit d'une première émission, probablement dans le style des Inside Xbox et Nintendo Direct. D'autres sont prévues tout au long de l'année. Elle sera diffusée en direct sur Twitch, YouTube, Twitter et Facebook.

Copié dans le presse-papier !

Vendredi soir, Microsoft a diffusé la préversion 18362 dans le canal rapide, avant de la répercuter dans le canal lent.

Une bascule aussi rapide signifie la fin du cycle de développement. Elle ne corrige d’ailleurs que deux problèmes, l’un bloquant la mise à jour automatique des applications dans le Store, l’autre provoquant des plantages de l’application Connect.

Cette build 18362 est probablement une Release Candidate, en dépit d’une liste de problèmes à corriger toujours existants, notamment un plantage du système avec certains titres exploitant un système antitriche et des soucis avec les cartes son X-Fi de Creative.

Il s’agit probablement de soucis techniques nécessitant un travail commun avec les entreprises concernées, qui seront donc corrigés par de nouveaux pilotes ou patchs spécifiques.

Il s’écoulera de toute façon quelques semaines entre la finalisation de la version 1903 et le début de la diffusion sur Windows Update. Hypothèse la plus probable : les machines ayant un problème répertorié ne seront tout simplement pas mises à jour tout de suite.

Copié dans le presse-papier !

Le changement sera actif le 31 mars, juste avant la fermeture d'Inbox. Il est la conséquence d'une nouvelle API annoncée par Google en octobre dernier.

« Cette modification signifie que tous les déclencheurs Gmail et l’action Créer un brouillon seront supprimés d’IFTTT », explique le service. Par contre, après échange avec les équipes de Google, les actions Envoyer un email et Envoyez un email à vous-même resteront disponibles.

Selon IFTTT, les modifications apportées par Google imposent une refonte en profondeur de la manière dont Gmail est intégré. Cela aurait demandé beaucoup de ressources pour au final une expérience utilisateur dégradée.

« Nous entretenons depuis longtemps de bonnes relations avec Google et soutenons leurs efforts pour améliorer la sécurité, même si cela est une déception pour certains », affirme IFTTT.

Copié dans le presse-papier !

Vous êtes plutôt Vi(m) ou Emacs ? La nouvelle ne vous intéressera sans doute pas. Mais si vous êtes utilisateur de cet éditeur pour terminal, les quelques nouveautés annoncées pourraient retenir votre attention.

Car bien qu'il s'agisse d'un changement de numéro de version majeur, il n'y a pas de grand chamboulement, si ce n'est le défilement doux (une ligne à la fois) par défaut, et quelques changements dans les paramètres et raccourcis.

Comptez tout de même plus de 300 retouches depuis la mouture 3.2 sortie en novembre dernier.