du 18 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

Alicem n’est toujours pas validée par l’ANSSI

L’application mobile Alicem, basée sur la reconnaissance faciale, ne sera pas lancée avant la rentrée 2020, sans doute en septembre ou octobre, rapporte Acteurs Publics. Valérie Péneau, directrice du programme interministériel « Identité numérique », l’a annoncé lundi lors de la présentation des recommandations du Conseil national du numérique sur l'identité numérique. 

Un temps promise pour la rentrée 2019, puis pour début 2020, Alicem n’est toujours pas prête pour déploiement. Une phase de tests auprès d’un millier de personnes environ a pourtant été lancée l’été dernier, dans l’espoir de la déployer à plus large échelle avant la fin de l’année 2019. Mais son lancement s’est heurté à une polémique sur l'utilisation de la reconnaissance faciale, obligeant le secrétaire d’Etat à repousser l’échéance. 

L’application fait toujours l’objet d'améliorations ergonomiques, après notamment les retours de deux designers recrutés il y a un an, et de sécurité informatique.

Les audits menés par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (ANSSI) doivent en effet encore aller jusqu’à leur terme, afin de vérifier qu’Alicem atteint bel et bien le niveau de sécurité et d’authentification recherché, celui-ci étant le plus élevé. Ce n’est qu’après ce fameux tampon de l'ANSSI que le déploiement expérimental d’Alicem pourra démarrer.

Interrogée sur l’existence possible d’une autre identité numérique de niveau élevée, ou d’une autre méthode d’enrôlement alternative, la directrice du programme a annoncé qu’un appel d’offres doit être lancé pendant l'été pour construire une solution « plus universelle et inclusive ».

Elle impliquera d’autres mécanismes d’enrôlement des citoyens que la seule reconnaissance faciale et une plus grande diversité dans le parcours d’identification. Par exemple, un niveau « substantiel » pourrait suffir pour se connecter à sa banque, mais un niveau « élevé » (proposé uniquement par Alicem dans un premier temps), pourrait être requis pour réaliser une démarche plus sensible, comme un virement d’un montant important.

chargement Chargement des commentaires...