du 06 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Avec l'annonce des nouvelles offres fixes de Free, on s'y attendait un peu, mais cela semble désormais officiel. Comme repéré par Busyspider, le site du FAI renvoie vers celui de la maison mère.

Il faut dire qu'Alice ADSL était l'une des offres les plus intéressantes hors promotion : pas d'engagement, TV et téléphone inclus, le tout pour moins de 20 euros par mois.

La volonté de remonter le revenu par abonné d'Iliad aura donc eu la peau de cette marque, pourtant préservée jusque-là.

Alice ADSL, c'est fini
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Partant du constat que « parfois un essai gratuit peut à son insu devenir un abonnement récurrent difficile à annuler », la société a décidé d'agir avec la mise en place de nouvelles règles.

Tout d'abord, les commerçants devront « obtenir l'approbation du titulaire de carte à la fin de l'essai avant de commencer à le facturer ».

De plus, « les commerçants devront lui envoyer, par courrier électronique ou texto, le montant de la transaction, la date de paiement, le nom du commerçant ainsi que des instructions explicites sur la procédure à suivre pour annuler son essai ». Cette procédure doit ensuite être répétée à chaque paiement.

Ce n'est pas tout : sur chaque facture, doit apparaître l'adresse du site du commerçant ou le numéro de téléphone du magasin. Des règles de bonnes conduites dont on se demande finalement pourquoi elles n'ont pas été implémentées plus tôt.

Copié dans le presse-papier !

C’est avec quelques mois de retard qu’Apple commercialise finalement ses protections avec batterie intégrée. Pas de jaloux, la coque est vendue 149 euros dans chaque cas, en version noire ou blanche.

Apple ne donne pas de capacité en mAh, mais simplement des nombres d’heures pour des types d’utilisation :

  • iPhone XS : jusqu’à 33 heures de conversation, 21 heures de navigation Internet et 25 heures de lecture vidéo
  • iPhone XS Max : jusqu’à 37 heures de conversation, 20 heures de navigation Internet et 25 heures de lecture vidéo
  • iPhone XR : jusqu’à 39 heures de conversation, 22 heures de navigation Internet et 27 heures de lecture vidéo

Ces Smart Battery Case sont tous compatibles avec la technologie Qi et peuvent se recharger par induction (avec l’iPhone à l’intérieur). Elles supportent également la recharge rapide, à condition d’avoir un chargeur Power Delivery.

Tous ces étuis seront disponibles dès demain.

Copié dans le presse-papier !

Le 18 juin dernier, le président des États-Unis demandait « au Département de la Défense et au Pentagone de commencer immédiatement le processus nécessaire pour établir une force spatiale en tant que sixième branche des forces armées ».

Il n'en fallait pas plus pour que Netflix se lance dans l'aventure, à sa manière. Dans cette fiction, la plateforme explique que le but de la Space Force est de défendre les satellites et l'espace de toutes formes d'attaques : « c'est l'histoire des hommes et des femmes » derrière cette sixième force de l'espace.

La série est réalisée par Greg Daniels et Steve Carell (The Office). Aucune date de sortie n'est annoncée, Netflix indique simplement un « coming soon ».

Copié dans le presse-papier !

Dans un élan nostalgique (mais certainement pas désintéressé), Lenovo – qui s'occupe des smartphones Motorola – devrait remettre au goût du jour le mythique Razr. C'est du moins ce qu'indique le Wall Street Journal.

Il devrait être équipé d'un écran pliable très à la mode ces derniers temps, mais nous ne savons absolument rien du reste des caractéristiques techniques. Le design non plus n'est pas connu, impossible donc de savoir si ce nouveau Razr reprendra celui de son prédécesseur.

Le smartphone ne serait proposé que par Verizon aux États-Unis, avec un lancement prévu pour le mois de février pour un tarif de… 1 500 dollars, excusez du peu. Là encore, le MWC de Barcelone devrait permettre d'en apprendre davantage.

Copié dans le presse-papier !

Selon le Wall Street Journal, des procureurs fédéraux américains prépareraient une enquête criminelle contre Huawei, pour le vol de secrets commerciaux. Ils incluraient les technologies de tests robotisés de téléphones de l’opérateur T-Mobile. L’affaire provient d’un procès au civil à Seattle concernant l’opérateur.

Contacté par le WSJ, Huawei affirme que le conflit avec T-Mobile est réglé depuis 2017, le jury ayant déterminé qu’il n’y avait pas eu de dommage ou de volonté de nuire.

L’équipementier télécom chinois est accusé de contribuer à la fois à un espionnage des Américains pour la Chine et de voler des secrets d’entreprises. Les États-Unis tentent de l’écarter du marché depuis plusieurs années, le présentant comme un risque pour la sécurité nationale.

Il y a quelques jours, la société a licencié un employé, accusé d’espionnage en Pologne.