du 12 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

L’intelligence artificielle d’Amazon suit les traces de Google Home qui propose une fonctionnalité similaire depuis avril. Afin de créer plusieurs profils vocaux, il faudra se rendre dans les paramètres l’application mobile Alexa et prononcer une dizaine de phrases. Tous les détails sont expliqués dans cette vidéo.

Suivant le profil de la personne qui pose une question ou effectue une demande, la réponse pourra être différente. Pour rappel, Alexa et les produits Echo exploitant cet assistant numérique ne sont pas encore disponibles en France et en français.

Alexa peut désormais reconnaître des voix différentes et adapter ses réponses
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

C'est normalement aujourd'hui que la Federal Communications Commission doit mettre à mort la neutralité du Net aux États-Unis. De nombreuses organisations ont déjà fait part de leur mécontentement et demandent son maintien.

Alors que la fin approche, des procureurs généraux de 18 états ont envoyé une lettre à la FCC afin de lui demander de reporter son vote, comme l'indique The Verge. En cause, une enquête sur des usurpations d'identité afin d'envoyer de faux commentaires au régulateur  sur ce sujet ; il serait question de plus d'un million, excusez du peu.

Hasard ou non du calendrier, le Berec (regroupement des régulateurs européens) vient de publier son rapport sur la mise en place de la neutralité du Net pour la période du 30 avril 2016 au 30 avril 2017. Il y est notamment indiqué qu'une majorité des régulateurs (dont la France) a mis en place « ou renforcé leurs équipes » chargées de surveiller l'application du règlement européen.

Copié dans le presse-papier !

Focus est une édition particulière de Firefox pour Android et iOS. L'interface se concentre sur un site à la fois (d'où le nom), en bloquant de nombreux traqueurs au passage.

Pour autant, retaper l'adresse à chaque fois pouvait être pénible. Mozilla a donc ajouté une liste locale de sites assidûment fréquentés, afin que la barre puisse faire un peu d'autocomplétion. Cette liste est manuelle : l'utilisateur doit lui-même y ajouter les adresses. Elle n'est pas synchronisée, Mozilla insistant sur l'aspect vie privée encore une fois du navigateur.

Autre apport largement réclamé selon l'éditeur, la possibilité de modifier le moteur de recherche. L'utilisateur peut donc ajouter à sa liste tout moteur présent sur une page web, Mozilla donnant l'exemple de rottentomatoes.com.

Copié dans le presse-papier !

Apple a publié hier soir de nouvelles versions stables 11.2.1 pour ses deux systèmes. Elles ne sont là que pour corriger, côté client, la faille touchant HomeKit. Côté serveur, le souci était déjà réglé.

Parallèlement, les testeurs reçoivent les bêtas d'iOS 11.2.5, watchOS 4.2.2 et tvOS 11.2.5. On ne sait pas vraiment ce que ces versions apportent, mais on peut supposer que la faille HomeKit y est elle aussi corrigée.

Comme toujours, les nouvelles versions se récupèrent dans les paramètres de chaque appareil. Côté bêtas, il faut être membre du programme public de test pour les recevoir, même si les nouvelles sont pour l'instant réservées aux développeurs.

Copié dans le presse-papier !

Canonical vient de récupérer la certification pour le niveau 1 de cette norme de chiffrement délivrée par le NIST américain. Les travaux de validation avaient commencé l'année dernière, le processus étant assez long.

FIPS 140-2 définit une base minimale pour le chiffrement. Non que le système était auparavant déficient dans ce domaine, mais la norme lui ouvre surtout les portes des institutions et entreprises qui l'exigent.

Agences et administrations gouvernementales, santé, défense et autres administrations financières peuvent ainsi se pencher sur Ubuntu 16.04, ce qui n'est pas une mince affaire pour l'éditeur.

Notez cependant que l'on ne parle pas du système entier, mais des modules directement concernés par cette sécurité : l'API Kernel Crypto, OpenSSL, client et serveur OpenSSH et Strongswan.

Les entreprises intéressées doivent être abonnés au programme Ubuntu Advantage Advanced pour récupérer les modules concernés. Notez qu'Ubuntu 16.04 a beau être la dernière mouture LTS, elle s'avance doucement vers ses deux ans. Canonical ne donne aucune indication sur la prochaine version au support allongé, la 18.04 qui arrivera dans quelques mois.

Copié dans le presse-papier !

Après avoir longuement étudié cette proposition, la réponse de Gemalto est négative. L'entreprise estime en effet que l'offre de 46 euros par action est insuffisante, car elle représente une décote de 27,4 % par rapport à son cours le plus élevé de ces 12 derniers mois.

En outre Gemalto souligne que « l’offre manque de clarté quant aux éléments essentiels relatifs à la stratégie, l’intégration et aux conséquences potentielles pour ses parties prenantes ». Autre écueil : la proposition d'Atos n'offre pas de certitudes suffisantes quant à la réalisation de l'opération, compte tenu des risques vis-à-vis de la loi anti-trust aux États-Unis.

Enfin, l'absence de discussions avant le dépôt de l'offre est un autre frein pour Gemalto, qui y voit là « l’illustration d’une différence de culture d’entreprise entre les deux sociétés ».