du 11 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Cette fonctionnalité a été ajoutée sur la plateforme Alexa for Business, comme l'explique TechCrunch. Elle fonctionne en se liant avec des calendriers Google G Suite ou Microsoft Exchange, mais aussi via une API qui arrivera plus tard en version bêta.

Les utilisateurs peuvent également demander à l'assistant vocal si la salle dans laquelle ils se trouvent est disponible, et la réserver à la volée s'ils le souhaitent. Tous les détails sont disponibles par ici.

Alexa permet de réserver une salle de conférence
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le géant de l'imagerie vient d'annoncer ce modèle de 27 x 25,2 x 16,6 mm et a décidé de surfer sur la vague du « Edge computing » en s'associant à Intel pour utiliser l'un de ses VPU.

Firefly proposera de l'inférence locale, sans avoir besoin de faire appel à des serveurs. Elle vise ainsi des marchés comme les drones, le médical, l'analyse de panneau solaire, les solutions d'eye tracking et autres appareils portables.

Son capteur (monochrome) SONY IMX296 (CMOS, 1/2,9") dispose d'une définition de 1 456 x 1 088 pixels et peut grimper à 60 ips (Global shutter). La caméra pèse seulement 20 grammes et exploite une connectique de type USB 3.1 (Gen 1). L'alimentation nécessaire est de seulement 1,5 watt (5 V).

La disponibilité est attendue pour 2019, sans plus de détails pour le moment.

Copié dans le presse-papier !

Un an après son lancement aux États-Unis, de nouvelles fonctionnalités arrivent en France, dans la rubrique « Enfants et Famille » pour « pour écouter des histoires, jouer et apprendre en s’amusant ». Un lancement juste avant le retour des enfants à la maison pendant les deux semaines des vacances de la Toussaint...

Bayard Jeunesse, Lunii, Petit Bateau et Souffleur de Rêves sont partenaires pour ce lancement. Voici quelques exemples : « Ok Google, parler à Lunii » ou « à Souffleur de Rêves » pour écouter des histoires, « Ok Google, mets la radio Pomme d’Api », « Ok Google, parler avec Les Animaux de la ferme », etc.

Copié dans le presse-papier !

Régulièrement, les studios et éditeurs lancent des tests de charge pour leurs services en ligne peu avant le lancement d'un titre majeur. Bethesda ne fait pas exception et a procédé ainsi il y a quelques jours avec Fallout 76.

Les joueurs participant à ces tests doivent signer un accord de non-divulgation leur interdisant formellement de diffuser la moindre image du jeu, de partager la bande son, ni même de laisser quiconque les regarder jouer chez soi ou de tout simplement parler du contenu du test.

L'un d'eux a toutefois tenté le diable en partageant une vidéo de 90 secondes sur Twitter, prise lors de l'un de ces galops d'essai. Vidéo durant laquelle son gamertag était visible quelques secondes…

Le châtiment fut sans appel. Le contrevenant a vu ses abonnements Xbox Live Gold, Xbox Game Pass ainsi que son accès Xbox Insider suspendus jusqu'au 1er janvier prochain, en plus d'un bannissement de tout test sur Fallout 76 d'ici au lancement du jeu. Jeu dont il ne pourra pas profiter sur la console dès sa sortie, puisqu'il requiert un abonnement Xbox Live Gold actif.

Copié dans le presse-papier !

Gmail compte limiter le besoin de chercher des documents ou références de dossier pour les intégrer dans un email.

Avec ses Compose Actions, la fenêtre de rédaction d'email intègre des boutons dédiés à Atlassian (Bitbucket et Jira), Box, Dropbox et Egnyte, pour naviguer dans ses données personnelles. Elles peuvent être liées dans le message, et affichées dans un format dédié.

Ces fonctions sont intégrées dans les Add-ons Gmail et réservées aux clients G Suite.

Copié dans le presse-papier !

Alors que la Blizzcon approche à grand pas, de nombreuses rumeurs ont fait surface autour d'une éventuelle suite à la saga Diablo. Un faisceau d'indices, comme la présence d'une conférence « Diablo : What's Next » sur la scène principale dès la fin de la cérémonie d'ouverture, ou encore le lancement de tous nouveaux produits dérivés semblaient donner du poids à ces rumeurs.

Blizzard s'est toutefois fendu d'un communiqué visant à calmer les attentes des fans de la franchise. « Nous connaissons les souhaits de bon nombre des membres de la communauté. Tout ce que nous pouvons dire c'est que "tout vient à point à qui sait attendre" et que certaines nouveautés diaboliques demandent plus de temps ».

L'éditeur assure qu'il y aura tout de même quelques annonces liées à l'univers de Diablo. Espérons seulement qu'il ne s'agira pas uniquement de présenter le portage sur Switch, dont le lancement est prévu le 2 novembre prochain, jour de la cérémonie d'ouverture de la Blizzcon.