En proie à de nombreux soucis avec la stabilité du mode multijoueur, les équipes d’Activision ont décidé de repousser la mise en place des micro-transactions sur Call of Duty WWII, pour se concentrer sur la résolution des problèmes.

Il faudra donc attendre au moins jusqu’au 21 novembre avant de pouvoir dépenser davantage d’argent dans le jeu. Il est à noter que de nombreux joueurs se plaignent du rythme des gains d’expérience en mode multijoueur, qui semble plus lent que sur les épisodes précédents de la série.

De là à penser qu’il y a un lien avec le fait que des bonus XP x2 se cachent dans des coffres à butin payants...

Activision retarde les micro-transactions sur Call of Duty WWII
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

AndroidPolice rapporte qu’une fonction de thread peut apparaître parfois dans l’application. La différence est vite repérée : dans la fenêtre de rédaction, le bouton Tweet est remplacé par un « + » bleu.

On peut ainsi rédiger plusieurs tweets d’affilée, reliés par une ligne montrant bien l’ordre dans lequel ils seront envoyés, chacun pouvant faire 280 caractères. La validation se fait ensuite par un bouton « Tweet all » en haut à droite.

Tous les éléments sont modifiables avant envoi. Une fois en ligne, les tweets apparaissent simplement comme s’ils avaient été enchaînés d’une traite.

Notez que la fonctionnalité est simplement en cours d’essai. On ne sait pas s’il sera réellement question d’un déploiement global, si cette présentation sera définitive ou encore si les autres versions mobiles sont concernées.

Copié dans le presse-papier !

Apple vient de diffuser une nouvelle publicité pour l'iPad Pro où l'on voit une jeune fille utiliser le produit de la société pour discuter avec ses amis, travailler sur un texte, prendre des photos ou encore dessiner. Bref, la vie quoi.

Punchline de fin de cette petite vidéo d'à peine une minute, sous la forme d'une réponse effectuée à sa mère : « Que fais-tu avec ton ordinateur ? Mais c'est quoi un ordinateur ? ». 

Le message est donc clair, Apple espère que les jeunes générations ne sauront pas ce qu'est cette « chose du passé », qui permet notamment d'effectuer une tâche complexe avec un outil étrange que l'on appelle « souris ». De leur côté, les adeptes des Mac apprécieront sans doute de se voir considérés comme des dinosaures.

On peut de notre côté espérer que les nouvelles générations auront tout de même un aperçu de ce que permettent des machines où l'on a la liberté des composants, des logiciels ou même l'accès internet se limitant pas à quelques plateformes et applications pensées pour un usage mobile et tactile, téléchargées depuis un unique « store ».

Copié dans le presse-papier !

Cette mission est menée par l'agence spatiale japonaise (JAXA). Son but est comprendre l'origine des lunes de Mars.

Son lancement est prévu pour 2024 et elle ira donc d'étudier de près Phobos et Deimos, avec un atterrissage sur la première afin de prélever un échantillon, dont le retour sur Terre est prévu pour 2029.

La NASA participe à ce programme et développe l'un des sept instruments scientifiques, qu'elle présente aujourd'hui : un spectromètre à neutrons et rayons gamma baptisé MEGANE.

Copié dans le presse-papier !

The Handmaid's tale (La servante écarlate) est une série qui a fait forte impression lors de sa diffusion un peu plus tôt dans l'année.

Elle évoque une société dystopique où des fondamentalistes religieux protestants auraient pris le pouvoir, alors que le monde était en proie à un problème de taux de natalité en baisse, ceux-ci ayant une vision assez radicale du rôle des femmes et ce que doit être l'organisation de la société (où chacun se surveille).

Diffusée par Hulu aux Etats-Unis à partir de fin avril, elle est arrivée sur OCS en France cet été. La saison 2, aura droit à un traitement plus rapide.

La diffusion commencera en effet à nouveau en avril sur Hulu, mais  OCS a confirmé qu'elle profitera de son programme US+24 permettant de découvrir la versions sous-titrée dès le lendemain.

Copié dans le presse-papier !

La version de test de la prochaine branche de Tor Browser vient d'être mise à jour avec une nouvelle Alpha. Celle-ci apporte les habituels correctifs, notamment en termes de sécurité, mais également quelques nouveautés.

En effet, le Launcher de Tor bénéficie d'une interface retravaillée, notamment pour la configuration ou la barre de progression. On note également la présence d'une version uniquement 64-bit sous Windows, ce qui était déjà proposé sous Linux et macOS.

L'équipe précise qu'en raison d'un bug, la sandbox n'est pas encore fonctionnelle dans cette version 64-bit. Le souci sera corrigé dans la prochaine version.