du 05 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Les accidents des voitures Tesla sont suivis de près, notamment lorsque le « pilote automatique » est activé.  En janvier 2018, une Model S s'est encastrée dans un camion de pompiers à l'arrêt sur l’Interstate 405 à Culver City (Californie). 

Dans son rapport, le NTSB explique être « parvenu à la conclusion que la probable cause de l’accident est l’absence de réaction du conducteur de la Tesla face au camion de pompiers en stationnement sur sa file ». 

Le Conseil national de la sécurité des transports ajoute que c'est le résultat d'une « dépendance excessive au système d’assistance à la conduite ». Pendant plus de 12 minutes avant l'accident, le conducteur n'avait en effet plus mis les mains sur le volant et a ignoré les avertissements répétés de la voiture.

Au final, ni la voiture ni le conducteur n'ont freiné, provoquant l'accident. Le NTSB charge le conducteur qui s'est reposé sur l'Autopilot « de façon incohérente avec les conseils et les avertissements de Tesla ».

Accident d'une Tesla : le NTSB pointe du doigt une mauvaise utilisation de l'autopilot
chargement Chargement des commentaires...