du 13 février 2019
Date

Choisir une autre édition

L'annonce serait prévue dans un peu plus d'un mois, le 25 mars selon BuzzFeed News. Pourtant, les obstacles semblent encore nombreux.

Comme toujours avec de tels services, la question de la répartition des revenus est au centre des débats. Selon le Wall Street Journal, Apple voudrait garder 50 % de la somme versée par les clients (10 dollars par mois), le reste étant partagé entre les médias.

Ces derniers n'auraient pas accès aux données de leurs abonnés, et se contenteraient ainsi d'être de simples fournisseurs de contenus pour la plateforme.

L'autre danger se trouve dans la clé de répartition des revenus. Sur quelle base un média toucherait-t-il plus qu'un autre ? La négociation lors de l'établissement des contrats ? L'audience au sein du service ? Si oui, comment serait mis en avant un acteur et sur quelle base ?

Car le risque est de réintroduire dans l'information payante ce dont elle cherche à se débarrasser : sa dépendance à l'audience, poussant les éditeurs et leurs équipes à tout faire pour obtenir le plus de clics... le plus souvent au détriment de la qualité de l'information.

Abonnement payant unique à Apple News : seulement 50 % à se partager entre les éditeurs ?
chargement Chargement des commentaires...