du 01 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

AB1 lance deux nouvelles cases dédiées à l'e-sport

La chaîne AB1 profite des vacances de Noël pour s'essayer à l'e-sport en lançant deux nouvelles émissions récurrentes à compter du 27 décembre. La première est un magazine hebdomadaire diffusé tous les vendredis de 22h30 à... 1h30 du matin, baptisé eSport Zone, Le Mag. Alexandre « Lutti » Delattre et Kevin « Broken » Georges y analyseront les principales compétitions de la semaine passée.

Une deuxième tranche hebdomadaire sera diffusée à la même heure le vendredi soir pendant trois heures, eSport Zone : Les Tournois. Comme son nom l'indique, il s'agira là de la « diffusion en exclusivité des plus grandes compétitions d'eSport ». Il est à noter qu'AB1 a conclu un accord exclusif en France avec Activision-Blizzard portant sur la retransmission des compétitions organisées par l'éditeur, il devrait donc très souvent y être question de Hearthstone, Overwatch et Call of Duty.

Cette initiative fait suite à des essais opérés l'an dernier avec l'équipe GamersOrigin, qui avait déjà proposé une série de rendez-vous centrés sur Hearthstone, déjà présentés par Lutti à l'époque.  

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Craig Newmark, derrière le site de petites annonces, a signé un chèque de 20 millions de dollars. The Markup est fondé par Julia Angwin et Jeff Larson, connus outre-Atlantique pour plusieurs enquêtes chez ProPublica. L'entreprise est dirigée par Sue Gardner, ex-directrice générale de la fondation Wikimedia.

Le but : explorer les dessous de la Silicon Valley, les technologies et leurs effets sur la société. Chez ProPublica, ils avaient notamment révélé le tri ethnique permis par les outils publicitaires de Facebook, ainsi qu'un biais racial dans les scores de risque criminel.

Copié dans le presse-papier !

Le chercheur Patrick Wardle a découvert une faille dans la dernière mouture du système d'exploitation d'Apple qui vient tout juste d'être mis en ligne. Cet ancien de la NSA n'en est pas son coup d'essai (ouvrir un malware via Safari, contourner GateKeeper, mots de passe en clair, clics simulés, etc.).

À BleepingComputer, il explique avoir trouvé un moyen de contourner les protections pour « accéder aux contacts confidentiels des utilisateurs via une application sans privilège ». Il ajoute que cette faille 0-day découle de la manière dont Apple a mis en place ses protections. Il ne s'agit pas d'une clé « magique » ouvrant toutes les portes, mais permettant tout de même de passer certaines protections.

Il ne donne pour le moment pas plus de détails techniques, les gardant au chaud pour la conférence Mac Security qu'il organise à Hawaï en novembre prochain. Il regrette également qu'aucun bug bounty ne soit proposé sur macOS (contrairement à iOS et iCloud).

Sur Twitter, il affirme qu'il « aimerait » remonter cette faille à Apple via ce genre de programme, puis donner les sommes récoltées à des œuvres de charité.

La démonstration publique d'un bug le jour du lancement du système d'exploitation est certainement un moyen de mettre la pression sur Apple. Pour le moment, la société ne s'est pas exprimée sur le sujet et n'a pas répondu aux demandes de plusieurs de nos confrères américains.

Copié dans le presse-papier !

Android Studio vient de paraître en version 3.2, avec bon nombre de nouvelles fonctionnalités à la clé.

Le support des Slices d’Android 9.0 Pie est ainsi pleinement intégré. Il s’agit pour rappel du pendant Google des raccourcis Siri dans iOS. Les développeurs déclarent les fonctionnalités qui seront ensuite affichées dans les suggestions de recherche et Assistant.

Sample Date est également un apport important. Il est en quelque sorte l’équivalent d’un lorem ipsum pour les données. Il permet ainsi de remplir tout ou partie d’une application avec des données test, pour visualiser un résultat qui dépendrait autrement de calculs.

Android Studio 3.2 introduit également l’AAB (Android App Bundle), un nouveau format de publication pour obtenir des APK plus petits. Côté serveurs, Dynamic Delivery peut optimiser l’APK pour servir une version adaptée à chaque appareil. Google encourage évidemment au passage à l’AAB.

Outre ces fonctions, Android Studio inclut plusieurs améliorations et mises à jour. Par exemple, un assistant « Quoi de neuf » liste les apports d’une mise à jour après son installation. Le support de CMake est renforcé, la plateforme IntelliJ passe en version 2018.1.6, Kotlin peut-être utilisé avec le SDK Android Pie et des Snapshots sont enfin disponibles dans l’émulateur.

Android Studio est disponible au téléchargement pour Linux, macOS et Windows. Les développeurs ayant déjà la mouture 3.1 peuvent installer la mise à jour depuis le menu correspondant. Les autres pourront récupérer l’environnement depuis son site officiel.

Copié dans le presse-papier !

Le centre Maîtrise de l'information de la Direction générale de l'armement (DGA) compte passer de 1 400 à 2 000 personnes dans les sept prochaines années, rapporte Le Télégramme.

La DGA-MI a la charge de valider une grande partie des équipements de l'armée, de la furtivité des avions aux systèmes d'information. Ils doivent aussi concevoir de nouveaux systèmes, de la radio à la cyberdéfense. Depuis 50 ans, son rôle est d'être « à l'avant-garde » technique de l'armée. Les effectifs auraient quadruplé depuis 2012, selon le quotidien.

Copié dans le presse-papier !

Dans un communiqué, le service de partage de photos annonce le départ de son directeur général Kevin Systrom et de son directeur technique Mike Krieger.

« Nous comptons prendre du temps pour explorer à nouveau notre curiosité et notre créativité » justifient-ils laconiquement.

Selon TechCrunch, des tensions sont apparues l'an passé entre les deux fondateurs et Mark Zuckerberg sur l'autonomie de la filiale de Facebook. Plusieurs de ses responsables sont partis discrètement ces derniers mois.

Elles seraient apparues en mai, lorsque le vice-président produits Kevin Weil s'est concentré sur son équipe « blockchain ». Il a été remplacé par Adam Mosseri, qui aurait pris trop d'initiatives au goût des fondateurs.

Zuckerberg aurait aussi voulu que les partages d'Instagram arrivent jusqu'à Facebook, alors que les fondateurs du service photo auraient préféré les conserver sur leur plateforme.

Pour Bloomberg, Instagram deviendra sûrement une filiale plus intégrée, au lieu du service indépendant qu'il était encore.

Récemment, il a passé le milliard d'utilisateurs, lancé son application vidéo IGTV et préparerait un service de shopping. La plateforme en elle-même est devenue un haut lieu de la publicité en ligne, à force de publications de vedettes sur leurs produits.

Les départs se succèdent en tout cas chez Facebook. En mai, Jan Koum, le fondateur de WhatsApp, avait claqué la porte du groupe. Des désaccords sur la publicité et le chiffrement auraient contribué à ce départ. Récemment, Zuckerberg estimait que le chiffrement compliquait la lutte contre la désinformation.