du 10 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

L'adjoint au logement de la mairie de Paris veut interdire la location d'appartements entiers via Airbnb, dans le coeur historique de la capitale.

« Airbnb, de fait, a fait main basse sur un certain nombre de quartiers de Paris » a-t-il déclaré dans un entretien à franceinfo le 6 septembre. Selon lui, un quart des logements des quatre premiers arrondissements de Paris sont des résidences secondaires et des locations touristiques. Il impute au service la baisse du nombre d'habitants depuis cinq ans, donc du nombre de classes en écoles

Airbnb et Paris, c'est une longue histoire d'amour. La société a limité le nombre de nuitées louables à 120 par an par client, pour leur éviter d'avoir à déclarer leur activité. Une décision faussement volontaire, menée sous la pression de la mairie. En avril, elle avait attaqué l'entreprise sur l'enregistrement de ces locations.

À Paris, Ian Brossat veut lutter contre Airbnb dans le centre historique
chargement Chargement des commentaires...