du 26 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Via deux décisions, le régulateur des télécoms annonce que les deux opérateurs peuvent mener à bien des expérimentations dans certaines villes.

Bouygues Telecom peut ainsi tester la 5G sur les fréquences situées entre 3 600 et 3 800 MHz jusqu'au 30 septembre 2020. Sur la bande de fréquences allant de 3 600 à 3 700 MHz,  elle se limite aux villes de Bordeaux, Lyon et Villeurbanne. Pour la période du 1er mai au 30 septembre, cette décision concerne trois sites sur Bordeaux et Merignac dans les 3645 - 3745 MHz.

Orange voit plus grand dans la région Hauts-de-France avec 30 sites à Lille et 48 à Douai. L'autorisation est valable du 1er juin 2018 au 1er juillet 2019.

Dans les deux cas, les opérateurs devront communiquer à l'Arcep « un rapport détaillé des résultats de l’expérimentation au plus tard trois mois après l’expiration de la présente autorisation ».

5G sur les 3,6 GHz : l'Arcep autorise Bouygues Telecom et Orange à mener des tests
chargement Chargement des commentaires...