du 26 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Après la « Non-Standalone 5G » fondée sur un cœur de réseau 4G en décembre, la 3rd Generation Partnership Project (3GPP) validait la 5G « standalone » mi-juin.

Aujourd'hui, EE Times nous apprend que huit modifications (ASN.1) viennent d'être validées par la 3GPP. Elles sont identifiées comme non rétrocompatibles avec la version de juin, mais ne concerneraient que la partie logicielle.

« Nous n'avons pas annoncé sur quelle version [des spécifications 3GPP] nos produits seront basés... ces modifications concernent à la fois les stations de base et les [terminaux], mais il n'y a pas besoin de nouvelles puces » affirme Lorenzo Casaccia de chez Qualcomm.

D'après nos confrères, ces changements ne devraient pas retarder le lancement commercial de la 5G, mais soulignent le travail intensif se déroulant en arrière-plan.

5G : la 3GPP valide des mises à jour de dernière minute
chargement Chargement des commentaires...