du 28 février 2019
Date

Choisir une autre édition

L'actuelle machine dispose de 2 000 qubits et exploite la topologie Chimera avec laquelle chaque qubit est relié à six autres qubits. La prochaine plateforme revoit l'ensemble des chiffres à la hausse.

Le nombre de qubits sera plus que doublé pour passer à 5 000. En outre, chaque qubit sera relié à quinze autres qubits grâce à Pegasus, permettant ainsi « l’intégration de problèmes plus importants avec moins de qubits » par rapport à Chimera. Le « bruit » est revu à la baisse permettant d'améliorer la cohérence quantique.

Il faudra être patient puisque la machine quantique n'arrivera pas avant mi-2020 selon D-Wave. Pour rappel, les calculateurs quantiques du fabricant utilisent le « recuit simulé quantique » capable de donner de très bons résultats sur un domaine précis : l'optimisation de fonction.

5 000 qubits et topologie Pegasus pour le prochain ordinateur quantique de D-Wave
chargement Chargement des commentaires...