du 05 juillet 2019
Date

Choisir une autre édition

Pour rappel, deux normes s'opposent actuellement :

  • ITS-G5 (ou Intelligent Transport System - G5 pour 5,9 GHz), dérivée du Wi-Fi
  • C-V2X (Cellular Vehicle-to-Everything), basée sur les réseaux 4G puis 5G des opérateurs.

En avril, le Parlement européen suivait une proposition de la Commission européenne en votant pour l'ITS-G et donc au détriment de C-V2X. Mais les pays membres de l’Union européenne ont voté contre à une très large majorité : 21 sur 28, comme le rapporte Reuters.

C'est notamment le cas de l'Allemagne, de la France et de l'Italie qui ont toutes les trois un important secteur automobile avec plusieurs marques vendues en Europe. 

« Nous allons donc continuer à travailler avec les États membres pour répondre à leurs préoccupations et trouver une solution appropriée », affirme Violeta Bulc, la commissaire européenne aux Transports.

21 États européens votent contre le Wi-Fi (ITS-G) pour les voitures connectées
chargement Chargement des commentaires...