du 02 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Officiellement disponible depuis décembre 2016, avec une couverture et des services restreints dans un premier temps, le système de positionnement par satellite européen (concurrent du GPS américain) a connu quelques soucis.

Plusieurs horloges atomiques étaient ainsi tombées en panne, sans incidence sur la qualité de service selon les responsables. Mais Galileo « compte aujourd’hui tout de même près de 100 millions d’utilisateurs » affirme le CNES à l'AFP. Ce total regroupe l'ensemble des récepteurs en service : terminaux mobiles, véhicules, objets connectés, etc.

Le CNES précise que les derniers smartphones d'Apple et Samsung sont compatibles avec Galileo, et que « cette solution a déjà trouvé ses utilisateurs puisque EasyJet et Air France, ainsi que l’aéroport Paris-CDG ont déjà annoncé leur intention d’y faire appel ».

Pour rappel, le service de positionnement par satellite devrait être pleinement opérationnel en 2020.

100 millions d'utilisateurs pour Galileo, le GPS européen
chargement Chargement des commentaires...