du 12 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Lors d'une recherche, le géant du Net affiche depuis longtemps des images liées aux titres des films. Mais un problème est venu gripper cette mécanique bien huilée.

L'affiche de Black Panther (dont la sortie est programmée pour mardi) était ainsi associée au titre La planète des singes Suprématie dans un bloc de résultats d'Allociné sur Google.

Rapidement épinglé par des internautes sur le côté raciste de cette bévue, Allociné affirme que « ce problème est totalement indépendant de notre volonté. Il est lié à une reprise erronée par Google des informations présentes sur les fiches films Allociné. Nous continuons de faire en sorte que Google cesse ces affichages ».

Hier, Google France indiquait que ses équipes étaient mobilisées. « Nous avons constaté que plusieurs titres étaient effectivement associés de façon erronée à certaines affiches de films. Nos équipes se sont mobilisées rapidement et ont corrigé cette erreur » précisait enfin le moteur de recherche.

 Quand Google se mélange les pinceaux entre Black Panther et La planète des singes
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Depuis iOS 11.4, le port Lightning se bloque automatiquement après 7 jours sans authentification de l’utilisateur. La mesure, qui n’empêche pas la recharge, doit empêcher le port d’être utilisé en cas de vol ou perte du smartphone.

Le chercheur Matthew Hickey, plus connu pour son pseudonyme Hacher Fantastic sur Twitter, avait déclaré avoir découvert un moyen de contourner cette défense, ouvrant les appareils volés vulnérables aux attaques par force brute.

Samedi, Apple a réagi, via sa porte-parole Michele Wyman : le rapport du chercheur est erroné et le résultat d’un protocole de test incorrect.

La réaction de l’entreprise, qui aurait pu passer pour une éventuelle mauvaise foi, semble pourtant vérifiée. Hickey, avec l’aide d’un autre chercheur (Stephan Esser), s’est penché sur sa méthode et a découvert un problème : certains éléments pouvaient apparaître comme testés sans l’avoir vraiment été.

Dans l’après-midi, il avait donc publié un nouveau tweet avouant son erreur, donnant de fait du crédit à la réponse d’Apple.

Il semble pour l’instant que la protection mise en place dans iOS 11.4 soit finalement solide. Mais nul doute que les recherches vont continuer.

Copié dans le presse-papier !

Mi-mai, nous avions détaillé la procédure d'installation de la Preview 2 d'Android P sur le Nokia 7 Plus, poussé comme une première bêta.

Récemment, un souci est apparu, probablement dû à un bug chez Nokia : une mise à jour OTA a été distribuée aux testeurs... provoquant un retour brutal vers Oreo, accompagné de divers problèmes.

La Developer Preview 2 a été remise à disposition des testeurs. Ceux qui avaient subi le bug peuvent donc la réinstaller, via la même méthode que précédemment. Si vous aviez éteint le téléphone en attendant que l'orage passe, vous pouvez le rallumer : plus aucune mise à jour OTA n'est proposée.

Pour l'instant, pas de nouvelles de la Developer Preview 3, pourtant disponible sur les Pixel depuis presque trois semaines.

Copié dans le presse-papier !

Depuis quelques années, le journal met à jour cette infographie qui fait le lien entre les journaux et leurs différents propriétaires.

Ses données sont désormais ouvertes, avec deux fichiers TSV (Tab Separated Values) contenant la liste des actionnaires et des liens capitalistiques entre  les deux. Ils sont diffusés sur GitHub sous licence CC-BY-SA 4.0.

De quoi permettre une mise à jour plus régulière, chacun pouvant venir y ajouter son grain de sel. Mais on imagine aussi que d'autres projets pourront venir exploiter ces fichiers, pour s'en servir comme base d'information.

Copié dans le presse-papier !

L'application pensée pour les enfants est disponible depuis début décembre sur iOS et mi-février sur Android, mais elle ne plait pas à tout le monde.

Pour convaincre, Facebook travaille avec le Yale Center for Emotional Intelligence sur de nouvelles fonctionnalités. La première est la mise en place de « principes » entre les parents et les enfants, afin d'encourager une utilisation responsable de Messenger Kids : « Soyez gentil, soyez respectueux, soyez en sécurité et amusez-vous ».

Le réseau social ajoute également de nouveaux stickers « conçus pour inspirer la gentillesse envers les autres ». Messengers Kids voudrait-il devenir le monde des Bisounours ?

Facebook profite de cette annonce pour étendre son service au Canada et au Pérou, avec le français et l'espagnol en plus comme langue pour l'application.

Copié dans le presse-papier !

Au CES de Las Vegas, le constructeur lançait ses modèles X4S et X6S avec un point commun : ils proposaient de créer un réseau sans fil unifié, avec une architecture performante, reprises de sa gamme Orbi (voir notre test).

Aujourd'hui, Netgear lance un modèle intermédiaire : le X6 (EX7700). Il reprend les caractéristiques de ses prédécesseurs avec l'utilisation de la technologie FastLane 3, un réseau tri-bande et un lien dédié avec le routeur.

Il se veut plus abordable que le X6S, avec un tarif public annoncé de 149 dollars. Il en reprend le format et la couleur, avec un look retravaillé. Il ne se limite ainsi pas à une installation sur une prise.

Un peu à la manière de l'Orbi Micro de la marque, il n'a que deux ports réseaux et ne pourra pas faire office de hub. Ses caractéristiques sont également plus proches du X4S (AC2200, 400 + 867 + 867 Mb/s, quatre antennes).

Sa date de lancement en France n'a pour le moment pas été précisée.