du 14 février 2018
Date

Choisir une autre édition

#PitchGate : Pasquier tente de s'expliquer

Hier, nous évoquions la chasse faite aux entreprises qui utilisent le mot « pitch » dans leur nom ou leurs évènements. Une pratique malheureusement assez courante.

Devant l'émoi suscité par cette tentative d'appropriation d'un terme dans un secteur qui n'a en général rien à voir avec la brioche, la société Pasquier a fini par réagir sur Twitter.

Elle y précise avoir « l'entreprenariat dans les veines », multiplier les partenariats sportifs et le soutien à des projets éducatifs, et ne pas chercher à interdire l'utilisation du mot pitch dans le langage courant.

Son objectif serait ainsi de « protéger nos droits sur notre marque Pitch lorsque celle-ci est déposée à l'INPI par d'autres sociétés à des fins commerciales ». Pas sûr que cela suffise à calmer les choses, à moins que l'entreprise et ses avocats se concentrent un peu plus sur les structures « briochères » à l'avenir.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le père de Windows compte se renforcer dans l'IA et rachète une start-up spécialisée dans le domaine. Elle travaille sur des systèmes permettant d'interagir de manière beaucoup plus naturelle avec un assistant numérique.

Microsoft ajoute qu'il va « créer à Berkeley un centre d'excellence de l'IA conversationnelle afin de repousser les limites de ce qui est possible ». Le montant de la transaction n'est pas précisé.

Cette annonce intervient juste après la conférence Google I/O (lire notre compte rendu) où l'intelligence artificielle et l'interaction avec les humains étaient justement au cœur des annonces.

Copié dans le presse-papier !

Notre système solaire comprend huit planètes (neuf pendant un temps avec Pluton), ainsi que de très nombreux astéroïdes et autres objets célestes. Parmi eux, l'astéroïde 2015 BZ509 est particulier : il s'agit du « tout premier corps du Système solaire dont l'origine extrasolaire est démontrée » affirme le CNRS.

Si l'astéroïde Oumuamua provenait lui aussi de l'extérieur de notre système solaire, il ne faisait que croiser notre route avant de repartir. « L'astéroïde 2015 BZ509, lui, est bien un membre permanent du Système solaire… mais il n'y serait pas né », c'est du moins la conclusion à laquelle sont arrivées Helena Morais, chercheuse (Unesp au Brésil), et Fathi Namouni (Laboratoire J.-L. Lagrange du CNRS) grâce à des calculs.

Si 2015 BZ509 est le premier astre du Système solaire dont l'origine extrasolaire a été identifiée, la liste pourrait bientôt s'allonger affirme le centre national de la recherche scientifique.

Copié dans le presse-papier !

Encore et toujours des suites pour les failles Meltdown et Spectre, dont les chercheurs continuent de trouver des variantes.

Les nouvelles venues sont nommées 3a et 4 (CVE-2018-3640 et CVE-2018-3639). Leurs détails ont été communiqués à l'US-CERT par Google et Microsoft. Exploitées, elles permettraient à un pirate d'obtenir des informations sensibles.

Une partie des correctifs déjà en place, notamment dans les navigateurs, atténue le risque. Il faudra par contre en repasser par de nouveaux firmwares.

Dans un communiqué, Intel explique avoir déjà envoyé son microcode en version bêta à tous les constructeurs concernés pour des tests. Dans cette mouture, il devient possible de couper l'exécution spéculative, entraînant une chute de performances de l'ordre de 2 à 8 %.

Cependant, Intel précise bien que cette coupure est désactivée par défaut. Le fondeur transfère sur l'utilisateur le choix épineux : performances maximales ou sécurité ? Dans une note technique, Microsoft indique de son côté travailler également avec AMD et ARM, eux aussi concernés.

Copié dans le presse-papier !

L'autorité des télécoms met en consultation publique un plan pour libérer la bande des 26 GHz (PDF), aujourd'hui utilisées pour les faisceaux hertziens (des réseaux point à point à longue distance et très haut débit). L'objectif : qu'elle accompagne la bande des 3,5 GHz, censée couvrir la plupart des besoins des opérateurs et industriels se lançant dans la 5G.

« En France, les fréquences de la bande 25,5 - 27 GHz sont attribuées au ministère des Armées, au Centre national d’études spatiales, et l’administration chargée la météorologie. La bande 26 GHz accueille donc également des stations terriennes du service d’exploration de la Terre par satellite, du service de recherche spatiale et du service fixe par satellite » explique le régulateur, qui verrait donc la 5G coexister avec les utilisations existantes.

La bande des 26 GHz permettrait d'étendre la capacité de la 5G à des connexions à très basse latence ou de très grande capacité suivant les besoins. Les connexions actuelles via ces ondes fournissent des débits de plusieurs dizaines de Gb/s (voir notre analyse). SFR a déjà obtenu des débits de 70 Gb/s en 5G par ce biais. Les acteurs intéressés ont jusqu'au 18 juin pour répondre.

Copié dans le presse-papier !

Comme d'autres, le fabricant avait profité du CES de Las Vegas pour annoncer que l'assistant numérique d'Amazon sera disponible sur certaines machines. Aujourd'hui, Acer revendique être « le premier de l'industrie à expédier des ordinateurs portables avec Alexa ».

Ce dernier est préinstallé sur les Spin 3 et 5, tandis que le Nitro 5 Spin suivra le mouvement le mois prochain. Pour les anciens clients, une mise à jour sera disponible via l'Acer Care Center.

Il s'agit de « la première étape des plans d'Acer pour déployer Alexa sur son portefeuille de PC » explique le fabricant.