du 05 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

 Pas d'accélération matérielle pour Chromium sous Linux

Chrome pour Linux n’est pas prêt d’obtenir son accélération graphique matérielle, si l’on en croit Google.

Comme le pointe le site OMGUbuntu, le développeur Antoine Labour a expliqué que l’ajout de l’accélération matérielle était une étape lourde, qui réclamait ensuite une maintenance assidue. L’objectif premier étant avant tout de produire un code stable, l’accélération passe à la trappe.

Labour cite plusieurs soucis, à commencer par la qualité générale des pilotes graphiques, particulièrement sous Linux. Les très nombreux types de configuration chez les utilisateurs rendent également le travail plus complexe.

Et pourtant, comme le notent nos confrères, les conditions sont a priori réunies pour que Chrome active l’accélération graphique sous Linux. Le patch permettant de l’activer est disponible depuis l’année dernière et le flag existe dans le navigateur (il ne fait rien à l’activation).

Notez que même si on peut regretter la décision de Google, elle n’est pas figée dans le temps, Antoine Labour évoquant surtout un problème de ressources.

En outre, Chrome est loin d’être le seul navigateur disponible sous Linux. Les utilisateurs peuvent se tourner vers Firefox, dont l’accélération est désactivée par défaut, mais qui peut s’enclencher via le flag « layers.acceleration.force-enabled » dans le about:config.

chargement Chargement des commentaires...