du 12 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Lors d'une conférence dédiée aux investisseurs repérée par GamesIndustry, Shigeru Miyamoto, le directeur créatif de Nintendo a évoqué les objectifs commerciaux de la Switch, ainsi que sa future longévité sur le marché des consoles.

Selon lui, « notre ambition ultime n'est pas d'avoir une Nintendo Switch dans chaque foyer, mais que chaque personne en ait une ». Un niveau d'adoption qui permettrait à l'entreprise de créer de nouveaux types de jeux.

La console n'est pas là non plus pour rester quelques années et s'en aller, comme a pu le faire la Wii U par le passé. « Jusqu'ici, le cycle de vie des consoles tournait autour de cinq à six ans, mais il serait très intéressant que nous le prolongions, et je pense que vous pouvez vous y attendre » affirme le père de Mario. Si les ventes se maintenaient au niveau actuel pendant encore quelques années, une telle prolongation n'aurait rien de surprenant.

 Nintendo vise un cycle de vie plus long pour la Switch
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans un épais document de 150 pages, le groupe de travail présidé par Joëlle Toledano fait le tour de la question, en commençant par une définition (lire nos explications).

En effet, « ce rapport a aussi une vocation pédagogique » explique France Stratégie. Viennent ensuite les cas d'usages, les défis à venir, etc. « Dix ans après l’apparition du Bitcoin, force est de constater que la technologie blockchain n’a pas atteint sa maturité et que les écueils sur sa route ne manquent pas. Mais attendre qu’une innovation soit éprouvée pour se lancer, c’est prendre le risque de partir trop tard » affirme le rapport en guise d'introduction.

Sept recommandations « qui doivent être considérées comme de premières orientations au niveau national » sont ainsi faites.

Copié dans le presse-papier !

Fin septembre, la régie Transport for London (TfL) ne renouvelait pas licence du VTC dans la capitale du Royaume-Uni. Mi-octobre, Uber faisait appel de cette décision, lui permettant notamment de continuer à proposer ses services. Depuis, la société a procédé à plusieurs changements pour plaire aux autorités locales.

Comme le détail Reuters, c'est aujourd'hui que débute le procès de cette affaire. Les débats devraient durer trois jours, avec l'intervention des responsables d'Uber et de TfL, entre autres. La décision de la juge Emma Arbuthnot pourrait n'arriver que dans plusieurs semaines. Quelle que soit l'issue du procès, un nouvel appel est encore possible, repoussant d'autant la décision finale.

En attendant, Uber peut continuer à proposer ses services à Londres… pour le moment.

Copié dans le presse-papier !

À la mi-juin, Valve lançait la bêta d'une refonte de son service de discussion. Une sérieuse remise à niveau face à Discord, dont il emprunte désormais bien des idées et fonctionnalités, dont la création de serveurs hébergeant différents canaux. Un hommage peu discret mais efficace, servi par une interface à base d'onglets des plus pratiques.

Comme une réponse, Discord ajoute un onglet Jeux à son service de messagerie, pour suivre les titres récemments joués par ses contacts et leur actualité. Il fournit un accès rapide à l'ensemble des jeux récents. Un rapprochement fonctionnel de Steam, désactivé par défaut dans l'Union européenne. Les options sont situées dans la partie « Confidentialité & Sécurité » des paramètres utilisateurs.

Copié dans le presse-papier !

Mi-mai, nous avions détaillé la procédure d'installation de la Preview 2 d'Android P sur le Nokia 7 Plus, poussé comme une première bêta.

Récemment, un souci est apparu, probablement dû à un bug chez Nokia : une mise à jour OTA a été distribuée aux testeurs... provoquant un retour brutal vers Oreo, accompagné de divers problèmes.

La Developer Preview 2 a été remise à disposition des testeurs. Ceux qui avaient subi le bug peuvent donc la réinstaller, via la même méthode que précédemment. Si vous aviez éteint le téléphone en attendant que l'orage passe, vous pouvez le rallumer : plus aucune mise à jour OTA n'est proposée.

Pour l'instant, pas de nouvelles de la Developer Preview 3, pourtant disponible sur les Pixel depuis presque trois semaines.

Copié dans le presse-papier !

Promis pour ce début d'année, le « Visa de sécurité ANSSI » vient d'être décerné à ses premières entreprises, le 21 juin. Il est censé distinguer des sociétés  de confiance du domaine, pour aiguiller les TPE, PME et administrations dans leurs choix.

Parmi ces sociétés, bien entendu, des grands noms comme Atos, BT, Enedis, EY, Safran, STMicroelectronics ou Thales, ainsi que des entreprises spécialisées comme Quarkslab ou Sysdream. La logique actuelle de l'État est de simplifier ses certifications et de labelliser le plus d'acteurs possible, pour disposer d'offres clés en main partout sur le territoire, par exemple pour alimenter l'ACYMA.