du 14 février 2018
Date

Choisir une autre édition

L'entreprise a présenté récemment un futur casque de réalité mélangée, le Magic Leap One, en plusieurs éditions pour particuliers et professionnels. L'ensemble est composé d'un casque, d'un ordinateur dédié attachable (un Lightpack) et d'une manette. Selon Rolling Stone, deux tailles seront proposées.

La société a commencé à en dire plus sur son produit. Ainsi, le prix de l'édition de départ avoisinerait celui d'un smartphone haut de gamme, selon le patron de Magic Leap, Rony Abovitz, dans un entretien chez Recode. Pour le moment, seule la Creator Edition a été présentée. Un SDK et un portail pour développeurs sont promis pour ce début d'année.

Les premières livraisons doivent intervenir en 2018, encore une fois sans plus de détails. La société a par ailleurs signé un accord avec la NBA, la ligue américaine de basketball, pour fournir des parties de basketball numériques visionnables via le casque. Ils sont, une nouvelle fois, restés avares de précisions sur cette collaboration.

 

 Magic Leap évoque le prix de son casque One et s'associe à la NBA
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

NVIDIA vient d'annoncer à ses clients qu'ils ne seraient plus facturés pour ce service, proposé depuis le lancement de la console sous Android TV.

L'email indique que GeForce Now évoluera dans les prochains mois pour justifier cette décision. Pour rappel, la version Mac/PC, actuellement en test, est déjà fournie gratuitement.

Bien entendu, cela ne concerne que le service d'abonnement, pas les titres vendus à l'unité. De plus, il nous a été confirmé qu'il ne serait plus possible de s'abonner pendant la transition.

Copié dans le presse-papier !

Cette ligne de conduite, incluse depuis 2000 dans le document, a disparu entre fin avril et début mai, selon Gizmodo. Le groupe a supprimé toutes les références à cette promesse, laissant les notions d'excellents produits et de respect de l'utilisateur.

L'expression est souvent utilisée par les critiques de Google (et de sa maison-mère Alphabet) lorsque son éthique est mise en doute. Dernièrement, 3 100 employés ont réclamé le retrait d'un projet avec le Pentagone, centré sur l'intelligence artificielle. Une douzaine d'entre eux auraient depuis démissionné.

Copié dans le presse-papier !

Il avait pris les rênes du groupe (alors Lucky-GoldStar) en 1995. Il l'a fait prospérer, le chiffre d'affaires ayant été multiplié par cinq sous sa présidence (plus de 20 ans).

« En devenant le troisième président de LG à l'âge de 50 ans, Koo a développé trois entreprises clés, dans l'électronique, la chimie et les télécommunications, et a contribué à la compétitivité industrielle et au développement économique national de la Corée du Sud » explique le groupe.

Koo Bon-moo s'est éteint dimanche des suites d'une maladie au cerveau. « Koo Kwang-mo, le fils adoptif de Koo Bon-moo, devrait lui succéder » affirme Reuters, ajoutant que « ce changement ne devrait pas perturber les activités du groupe » selon un analyste.

Copié dans le presse-papier !

Adobe tient manifestement à se renforcer dans le domaine du commerce électronique. Magento en est l'un des chantres, avec une part de marché d'environ 30 %.

Pour Adobe, le rachat a un sens évident : intégrer les produits du Magento Commerce Cloud dans son propre Experience Cloud, pour former une seule plateforme capable d'opérer dans le B2B comme dans le B2C.

Comme toujours, le rachat est soumis à l'approbation des régulateurs.

Copié dans le presse-papier !

C'est en tout cas l'annonce faite par le fabricant, détenteur de la licence Nokia pour les téléphones portables. Il revendique avoir vendu 70 millions de smartphones Nokia, pour un chiffre d'affaires de 1,8 milliard de dollars en 2017.

En 2018, il souhaite « élargir de manière agressive sa gamme de smartphones Nokia et doubler les canaux de vente sur les principaux marchés cette année ». « Notre objectif est de devenir l'un des principaux acteurs du marché mondial des smartphones » déclare le directeur général Florian Seiche.