du 03 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

 Les fondateurs d'une ICO frauduleuse arrêtés aux États-Unis

Le gendarme boursier américain, la SEC, annonce l'arrestation des responsables d'une levée de fonds en crypto-monnaies (ICO) équivalente à 32 millions de dollars. Les autorités criminelles les ont aussi attaqué par ailleurs. L'un d'eux venait d'acheter un billet d'avion pour fuir le pays.

Les deux initiateurs sont Sohrab Sharma and Robert Farkas de Centra Tech, qui proposait le CTR Token. La société promettait un partenariat avec Mastercard et Visa pour dépenser facilement des crypto-monnaies habituellement difficiles à convertir. Or, elle n'avait aucune relation avec les deux géants du monde bancaire. Centra Tech a aussi inventé de toutes pièces des responsables « aux CV impressionnants » selon la SEC.

La commission réclame le remboursement des personnes ayant contribué à la levée de fonds, en plus des éventuelles condamnations sur un plan criminel. L'affaire est un nouvel épisode dans la ruée vers l'or que constituent les ICO, dont une part non-négligeable seraient des arnaques, menant à une prudence importante des autorités financières.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Depuis quelques jours, certains clients d'Orange évoquent sur les réseaux sociaux (ici ou ) des débits en hausse par rapport à ce qui est prévu dans leur offre.

S'agit-il d'un bonus global mis en place par le FAI afin de les récompenser de leur fidélité, ou d'une retouche des offres ? Interrogé, le service presse nous a indiqué qu'il n'y a rien de définitif dans ces modifications, qui seraient un simple test.

Cela pourrait donc tout autant rester ainsi ou prendre la forme d'une option payante par la suite. Orange semble surtout chercher à vérifier si cette montée en charge pose problème ou non.

Copié dans le presse-papier !

L'association de start-ups et investisseurs a annoncé le partenariat dans un tweet. Elle est prévue pour son prochain « campus », un événement à destination des décideurs politiques.

En début d'année, France Digitale promettait des formations pour les parlementaires, qu'elle compte entre autres familiariser avec l'entrepreneuriat et le financement des start-ups.

Copié dans le presse-papier !

Annoncé au début du mois, le nouveau smartphone de TCL (disposant de la licence BlackBerry) débarque dans l'Hexagone. Sans surprise, le prix est celui dévoilé lors du lancement.

Plusieurs boutiques le proposent d'ores et déjà, mais seul Boulanger semble avoir du stock. Vous pouvez également le commander chez Orange, SFR et Sosh, qui annoncent également l'avoir à disposition dès à présent.

Copié dans le presse-papier !

Cette problématique est montée en puissance ces dernières années, les plateformes étant en général celles qui proposent les solutions de diffusion et les statistiques associées.

Mais après de nombreux ratés, les annonceurs ont commencé à demander des comptes, pour s'assurer que les chiffres présentés étaient fiables. Depuis, les géants du web cherchent à montrer patte blanche.

C'est un pas de plus que franchit ici Google, avec son programme Measurement Partners, centralisant ses partenariats existants mais aussi quelques nouveaux, pour mettre en avant les outils certifiés pour ses services.

Copié dans le presse-papier !

Alors que le Conseil constitutionnel a censuré par deux fois par le délit de consultation de sites terroristes (imaginé sous Nicolas Sarkozy, avant d’être introduit durant le quinquennat de François Hollande), le député Éric Ciotti pense avoir trouvé la parade.

Dans le cadre de la réforme constitutionnelle, le parlementaire, accompagné d’une dizaine d’élus Les Républicains, a déposé un amendement afin que la Constitution confie au législateur le soin de préciser les contours de ce délit.