du 13 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

 Le système mobile libre /e/ (ex-eelo) sort sa première bêta

Gaël Duval, cofondateur de Mandrake, annonce la première préversion de son système dérivé de LineageOS (ex-CyanogenMod), sans le moindre service de Google. Elle est proposée pour 24 appareils.

Le projet : fournir une alternative à l'Android de Google, un système simple et cohérent et les services associés. Nous en discutions dans un long entretien en janvier sur ce qui était alors appelé eelo. Il a engrangé près de 95 000 euros via Kickstarter.

Le projet est renommé /e/ à l'occasion de cette bêta. Des sociétés ont contesté le nom « eelo », jugé trop proche de marques existantes.

Cette bêta inclut donc microG (un outil de compatibilité avec les services Google), un lanceur d'applications conçu de zéro (BlissLauncher), un client e-mail (dérivé de K9-Mail avec support d'OAuth), un client de messagerie (Signal) et un gestionnaire de compte /e/, inspiré du géant de Mountain View.

Le système n'intègre ni Google, ni Bing pour la recherche, mais le métamoteur libre Searx… Pour l'instant plus lent que les deux services commerciaux, reconnaît le concepteur. Une série de services en ligne est aussi présente, via une instance Nextcloud. Duval envisage d'unifier les identifications via OAuth par la suite.

De nombreux chantiers restent, comme l'intégration d'une application de cartographie libre ainsi que celle d'un dépôt d'applications, piochant d'abord dans des boutiques officielles.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le groupe audiovisuel explique que vous pouvez étendre sa capacité de 80 à 320 Go pour 10 euros en vous rendant dans la rubrique Abonnement, Mes options et Modifier mes options. 

Vous pouvez également demander un disque dur de 1 To ou demander l'échange de celui de 80 Go (qui devra être restitué sous peine de payer 55 euros). Cette option est facturée 50 euros et il faudra rendre le HDD à la fin. 

Bien évidemment, « vous pouvez connecter votre disque dur personnel (auto-alimenté) sur la prise USB ou eSATA du décodeur Canal+ ». On trouve des disques durs externes de 1 To pour 50 euros, mais celui-ci vous appartient à la fin de l'abonnement.

Copié dans le presse-papier !

Après une phase de consultation organisée en début d’année, la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA) et la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) ont publié hier leur « guide pratique de la publication en ligne et de la réutilisation des données publiques ».

Ce document, à destination tant des administrations que des citoyens, fait un point sur les réformes impulsées notamment par la loi pour une République numérique de 2016 et le RGPD : obligations de mise en ligne, formats de données, etc.

Une « fiche pratique relative à l’anonymisation des documents administratifs » a également été diffusée. D’autres devraient suivre « ultérieurement », afin « d’apporter un éclairage spécifique sur d’autres thématiques en lien avec l’Open Data ».

Le fameux guide, attendu depuis 2016, sera mis à jour régulièrement « pour intégrer notamment les évolutions légales et jurisprudentielles ainsi que les éléments de doctrine développés par la CNIL et la CADA », précisent les deux autorités administratives.

Copié dans le presse-papier !

Alors que les trois partenaires prévoyaient d'apporter 45 millions d'euros, il serait désormais question de 135 millions d'euros, selon La Lettre A.

Il faut dire que la concurrence sera rude pour la future plateforme de streaming. En plus de Netflix et d'Amazon Prime, elle devra faire face à Disney+, HBO Max, etc.

Nos confrères indiquent d'ailleurs que « des discussions ont eu lieu avec Disney sur une possible offre commune, mais n'ont pas abouti ». 

Copié dans le presse-papier !

D'extérieur, il ressemble à d'autres SUV du fabricant suédois, sauf que la calandre est pleine et que le pot d'échappement est absent. Bien évidemment, la trappe du réservoir laisse place à une borne pour recharger la voiture.

Volvo annonce 4,9 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, une autonomie de plus de 400 km et une autonomie de 80 % avec 40 minutes de charge.

Tous les détails sont disponibles par ici. Reste maintenant à connaître son prix et sa disponibilité.

Copié dans le presse-papier !

Canonical a respecté les délais. Après la bêta fin septembre, la version finale vient d'être mise en ligne. On y retrouve évidemment le noyau Linux 5.3 (avec prise en charge des GPU Navi et des CPU Zhaoxin x86), GNOME 3.34, un nouveau thème Yaru GTK plus léger, le système de fichiers ZFS, etc. Les notes de versions sont disponibles par ici.

Parmi les autres changements, Ubuntu 19.10 n'a plus de version 32 bits, mais prend en charge le Raspberry Pi 4. Il ne s'agit pas d'une version LTS, le support est donc proposé pendant neuf mois, jusqu'en juillet 2020.