du 05 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

 L’ANSSI fête ses 10 ans

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information a fêté hier ses 10 ans. Plus exactement, c’est le 7 juillet 2019 que l’ANSSI pourra célébrer officiellement cette décennie. C’est en effet avec le décret du 7 juillet 2009 que fut créé ce service à compétence nationale.

Dans l’acte de naissance, plusieurs missions lui étaient dévolues. En tant qu’autorité nationale de défense des systèmes d'information, elle devait dès alors proposer « au Premier ministre les mesures destinées à répondre aux crises affectant ou menaçant la sécurité des systèmes d'information des autorités publiques et des opérateurs d'importance vitale ». Elle se devait aussi de faire réaliser et mettre en œuvre « les moyens interministériels sécurisés de communications électroniques nécessaires au Président de la République et au Gouvernement ».

Depuis lors, les lois de programmation militaires ont élargi considérablement ses champs d’investigations, notamment s’agissant des opérateurs d’importance vitale ou encore FAI avec la dernière LPM. Ses compétences débordent également à l’égard des opérateurs de services essentiels (OSE) et les fournisseurs de service numérique en appui de la directive Network and Information System Security (NIS), elle-même inspirée de la législation française.

« Depuis 2019, l’accès et le traitement des données techniques permet à l’ANSSI de renforcer son efficacité en matière de détection, assure l’agence. Le défi des prochaines années sera d’inventer les nouveaux moyens et outils pour continuer à être en pointe en matière d’analyse de la menace afin d’anticiper toujours plus les attaques de demain ».

Elle plaide aujourd’hui « pour l’ouverture, le partage et la mutualisation responsables de certaines données techniques. Une démarche qui vise à stimuler l’innovation publique et privée et augmenter la connaissance collective de la menace ».

chargement Chargement des commentaires...