du 04 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

 Chronologie des médias : accord en vue dans les prochains jours

Hier, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a réuni une partie de l'industrie du cinéma pour (enfin) s'entendre sur les fenêtres de diffusion des films en France.

Cette version révisée, sur laquelle exploitants de cinéma, producteurs et diffuseurs divers peinent à s'entendre, est attendue de longue date. Elle est censée adapter le modèle à l'émergence des plateformes de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) ces dernières années… Alors que son principal représentant, Netflix, esquive le modèle français.

Cette bataille entre les anciens acteurs et les nouveaux arrivants avait culminé l'an dernier avec l'interdiction des films produits par Netflix au Festival de Cannes, au motif qu'ils ne passaient pas en salles.

Depuis, le principal financeur du cinéma français, Canal+, a déclaré son service de SVOD Canalplay mort et enterré, emporté par la vague Netflix.

Le projet de nouvelle chronologie, commenté par Electron Libre, ouvre une fenêtre de cinq mois d'exploitation des films pour ces services, après avoir attendu entre 15 et 17 mois. À comparer aux quatre mois attendus pour la location en VOD après la sortie en salles. Pas de quoi convaincre un Netflix donc.

Selon EL, les syndicats français de la vidéo (Sevad et SEVN) seraient défavorables au texte, qui semble taillé sur mesure pour Canal+, avec une fenêtre d'exploitation pouvant descendre à six mois après les salles.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans l’actuelle branche de développement menant à la mise à jour semestrielle du printemps 2020, Microsoft a ajouté le support des caméras IP, qui faisait cruellement défaut jusqu’ici.

À compter de la préversion 18995, les utilisateurs ayant ce type d’équipement peuvent les ajouter via l'assistant Nouveau périphérique s’ils sont compatibles avec le Profil S défini par l’ONVIF. Selon Microsoft, plus de 12 000 modèles de caméras sont concernés.

La prise en charge permet la consultation du flux vidéo et son intégration dans n’importe quelle application s’appuyant sur les API de Windows pour la gestion des webcams. Microsoft promet de « hautes performances » et la compatibilité avec les architectures x86, x64, ARM et ARM64.

Copié dans le presse-papier !

Cet été, nous apprenions que la trilogie des sœurs Wachowski allait avoir droit à une suite, avec Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss dans leurs rôles respectifs. Lana Wachowski sera aux commandes.

Variety affirme aujourd'hui que Neil Patrick Harris (How I Met Your Mother) sera au casting, sans plus de détails pour l'instant. Il y a quelques jours, c'était la présence de Yahya Abdul-Mateen II (Black Manta dans Aquaman) qui était annoncée.

Copié dans le presse-papier !

Disponible depuis longtemps outre-Atlantique (et dans d'autres pays), ce service est désormais accessible en France depuis hier, directement dans l'interface de Prime Video.

Contre un abonnement mensuel de 1,99 à 9,99 euros (en plus de l'accès au service de streaming), vous avez accès à des chaînes supplémentaires.

Starzplay, Geo Televison, MGM, TFou Max, Gulli Max, Action Max, Mubi, AutoMoto, Toute l'Histoire, Mon Science & Vie Junior, Crime District, Hopster, Canal J et Mezzon sont actuellement proposées.

D'autres contenus seront prochainement ajoutés promet Amazon.

Copié dans le presse-papier !

À travers deux billets de blog, Mozilla retrace certains développements récents ou en cours pour son navigateur.

Dans le premier, l’éditeur explique comment des pans de code ont été réécrit pour renforcer Firefox contre les injections de code, particulièrement dans les pages internes du type about:config.

Une bonne partie du travail a manifestement consisté à faire du ménage, pour supprimer toute ligne de code n’étant pas strictement nécessaire, afin de réduire la surface d’attaque. Sont notamment cités les scripts intégrés et les fonctions de type eval().

Autre création récente et prévue pour Firefox 70 (attendu pour le 22 octobre), le WebSocket Inspector. Selon Mozilla, cette fonction a été longuement réclamée par les développeurs, qui peuvent l’essayer via la Developer Edition, basée sur la branche Nightly.

L’Inspector se trouve dans le panneau Réseau des DevTools. Il permet de surveiller les transferts de données via WebSocket et est pour l’instant compatible avec les bibliothèques Socket.IO et SockJS, en plus de pouvoir travailler directement avec l’API WebSocket si besoin. D’autres seront prises en charge à l’avenir.

Copié dans le presse-papier !

Cette gamme de forfaits est disponible « partout en France métropolitaine » et repose sur le satellite KASAT d'Eutelsat. Les débits maximums sont de 22 Mb/s en téléchargement et 6 Mb/s en upload, mais sans aucune garantie.

« Ces débits ne sont qu’indicatifs dans la mesure où ils peuvent baisser temporairement, y compris lorsque votre trafic est priorisé », explique NordNet qui déroule ensuite une très longue liste de situations (voir dans la fiche d'information standardisée) pouvant mener à une réduction du trafic : saturation du réseau, facteurs climatiques, usage constant de l’accès à pleine capacité, etc.

Quatre offres sont disponibles. Toutes proposent un accès « Internet illimité dont 50 Go priorisés (non décomptés de 1h à 6h) » avec des appels illimités vers les fixes et un forfait de téléphonie mobile. Supernova Vital à 39,90 euros par mois propose ainsi 2h et 100 Mo de data.

Supernova Idéal passe aux appels illimités avec 5 Go de data (et des appels vers les mobiles en France pour la ligne fixe), pour 49,90 euros par mois. Deux autres paliers Extra et Ultra (49,90 et 59,90 euros par mois) incluent respectivement 20 et 60 Go de 4G, ainsi qu'un accès à environ 400 magazines de presse.

Toutes les offres sont avec un engagement de 12 mois. Le kit satellite est vendu 399 euros, mais vous pouvez aussi souscrire à un « pack » comprenant ce kit pour 9 euros de plus par mois et avec un engagement de 24 mois.

Si votre logement devient éligible à la fibre, « les frais liés à la résiliation anticipée de votre engagement ne seront pas appliqués », précise la filiale d'Orange.

Pour le moment, des promotions sont accordées pendant les six premiers mois des abonnements Supernova, avec 5 à 10 euros de moins par mois. Le forfait Vital passe ainsi à 29,90 euros par mois durant la première moitié de votre engagement.