du 06 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Comme prévu hier, Broadcom a bel et bien revu son offre à la hausse pour racheter l'ensemble du capital de Qualcomm. L'ancienne offre était composée de 60 dollars en cash et de 10 dollars en actions Broadcom, la nouvelle porte le versement en actions à 22 dollars pour chaque part de Qualcomm.

Plusieurs clauses viennent s'ajouter à la fête. Broadcom propose une surprime en cash si la transaction n'est pas finalisée dans l'année suivant sa signature définitive, ainsi qu'une « indemnité conséquente » au cas où l'opération n'est pas validée par les autorités de la concurrence. Le tout n'est valable que si, et seulement si, Qualcomm n'ajourne pas son assemblée générale au-delà du 6 mars prochain. Pour rappel, Broadcom y présente une foule de candidats pour occuper des sièges au conseil d'administration de son concurrent, qui n'a pas vraiment apprécié la manœuvre.

De son côté, Qualcomm accuse réception de cette nouvelle offre, confirme l'étudier et assure ne pas avoir quoi que ce soit à dire à ce sujet pour le moment.

 Broadcom met 148 milliards de dollars sur la table pour racheter Qualcomm
chargement Chargement des commentaires...