du 05 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

 ASUS ZenBook Pro avec ScreenPad, Max-Q, Wi-Fi 802.11ax Mesh, VivoWatch BP et Project Precog

Après sa conférence RoG, ASUS remet une pièce dans le jukebox pour le reste de sa gamme. Là encore, les annonces étaient nombreuses, aussi bien sur les portables que les produits réseau et les accessoires.

Commençons par les nouveaux ZenBook Pro de 14 (UX480) et 15,6 pouces (UX580), tous deux dotés d'une dalle 1080p ou 4K UHD. Principale nouveauté : le ScreenPad. Il s'agit d'un pavé tactile faisant également office d'écran tactile couleur (5,5", 1080p) pour lancer des applications via des raccourcis par exemple. Ce second écran peut également être personnalisé par les développeurs.

Le ZenBook Pro de 15,6 pouces dispose d'un processeur Core i5/i7/i9 de 8ème génération, avec 16 Go maximum de DDR4 et une Geforce GTX 1050 (Ti). L'USB 3.1 Type-C et Thunderbolt 3 sont de la partie. De son côté, le modèle de 14 pouces arrivera plus tard, mais sera certifié Max-Q avec une GeForce GTX 1050. Tous les détails sont disponibles par ici.

Continuons avec le Zenbook S (UX391) de 13,3 pouces (1080p ou 4K UHD tactile), avec un Core i5-8250U ou i7-8550U. Le fabricant met en avant sa finesse (12,9 mm) et son poids plume de 1 kg. L'écran NanoEdge dispose d'une nouvelle charnière ErgoLift qui incline le clavier de 5,5° pour améliorer le confort de frappe selon ASUS. De plus amples informations par là.  

On descend encore d'un cran avec les VivoBook S15 (S530, 1,8 kg), S14 (S430, 1,4 kg) et S13 (S330), des portables de 13,3 à 15,6 pouces (dalles NanoEdge) disponibles en cinq couleurs. Un processeur allant jusqu'au Core i7 de 8ème génération et une GeForce MX150 sont présents. De son côté, le Vivobook Flip 14 est une machine hybride avec un écran de 14 pouces pouvant s'incliner à 360°. Il mesure 17,5 mm d'épaisseur pour un poids de 1,5 kg. Il est compatible avec le stylet Pen de la marque.

Le fabricant évoque le Project Precog, encore au stade de développement : « le tout premier ordinateur portable convertible à deux écrans avec Intelligence Artificielle ». Il intègre pour cela une puce dédiée Intel Movidius. Les deux écrans sont reliés par une charnière capable de pivoter à 360° et ils adaptent automatiquement l'affichage en fonction des périphériques branchés et/ou la position de vos doigts pour le clavier virtuel.

Du côté des routeurs Wi-Fi, nous avons le AiMesh AX6100. Il s'agit d'un pack composé de deux RT-AX92U, des routeurs Wi-Fi 802.11ax à 4,8 Gb/s. Ils exploitent la technologie AiMesh de réseau maillé d'ASUS et peuvent être utilisés avec d'autres produits compatibles AiMesh pour étendre la couverture.

Pour les professionnels, le Mini PC ProArt PA90 intègre une Quadra de NVIDIA, tandis que l'écran ProArt PA34V propose une dalle incurvée de 34 pouces. Encore plus grand, le VG49V affiche une diagonale de 49 pouces (3840 x 1080 pixels), un taux de rafraîchissement de 144 Hz et une compatibilité FreeSync. Nous pouvons également citer le tout-en-un Zen AiO 27 de 27 pouces avec écran 4K UHD, un Core de 8ème génération, une GTX 1050 et chargeur sans fil Qi sur le pied.

Terminons avec la montre VivoWatch BP. Elle intègre un ECG (électrocardiogramme), un PPG (cardio optique) et indique ainsi à son propriétaire diverses informations : rythme cardiaque, qualité du sommeil, activité physique et... Happiness Index. L'autonomie annoncée est de 28 heures.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Ce plan s'inscrit dans un cadre plus large visant à atteindre un objectif de zéro émission nette de carbone en 2040, soit 10 ans avant la limite fixée par l'Accord de Paris. Cela passe également par une étape intermédiaire avec 80 % d'énergie renouvelable en 2024.

Les 100 000 utilitaires électriques s'inscrivent également dans ce cadre. La commande a été passée à Rivian, mais le déploiement se fera sur une décennie.

Amazon pense en effet que les premiers colis seront livrés à ses clients par un des nouveaux camions électriques en 2021. 10 000 véhicules devraient ensuite être en circulation en 2022. Il faudra attendre 2030 pour arriver au total de 100 000.

La société Rivian a multiplié les levées de fonds ces derniers temps, dont l'une pilotée par Amazon pour un montant total de 700 millions de dollars. La société de Jeff Bezos n'avait pas contre pas précisé combien elle avait investi. 

Copié dans le presse-papier !

Depuis plusieurs années, la société met en avant son attachement au solaire et à l'éolien : « En 2017, nous sommes devenus la première entreprise de notre taille à compenser notre consommation annuelle d'électricité avec des énergies renouvelables (et nous l'avons refait en 2018) ».

Sundar Pichai annonce aujourd'hui la signature de 18 nouveaux contrats (aux États-Unis, au Chili et en Europe) pour un total de 1 600 MW supplémentaires, dont une bonne partie en solaire. « Ensemble, ces accords augmenteront de plus de 40 % notre portefeuille mondial d'accords sur l'éolien et le solaire, pour atteindre 5 500 MW ».

Copié dans le presse-papier !

La plateforme n'a donné aucune information supplémentaire, que ce soit sur le calendrier ou sur le prix visé. 

Dans un communiqué, la société se félicite d'avoir dépassé le milliard de dollars de chiffre d'affaires sur le second trimestre de l'année. C'est la deuxième fois de son histoire qu'elle franchit un tel cap. 

Copié dans le presse-papier !

D'une superficie de 4 500 m² et d'une valeur de près de 12 millions d'euros, il se trouve à Castelnau-le-Lez très exactement, comme l'explique France 3. Quelques photos ont été mises en ligne par Emmanuel Carré, du service presse d'Ubisot.

Il remplace les deux sites historiques et accueille pour l'instant 350 employés, qui vont notamment travailler sur le cloud gaming, en vogue ces derniers temps. La société prévoit d'en recruter 150 de plus d'ici 2021. 

Copié dans le presse-papier !

Hier matin, Next INpact révélait le jugement du TGI de Paris ordonnant à Valve d’autoriser la revente de jeux achetés sur Steam. 

Dans un communiqué publié après coup, l’UFC-Que Choisir a annoncé qu’elle étendrait cette action à d’autres plateformes.

Comme nous l’anticipions, Valve a décidé de faire appel. Doug Lombardi, responsable du marketing chez l’éditeur de jeux vidéo, a indiqué à PC Gamers qu’il allait faire appel : 

« Nous sommes en désaccord avec la décision du tribunal de grande instance de Paris et nous ferons appel. La première décision sera donc sans effet sur Steam tant que l’affaire ne sera pas rejugée ».

Et pour cause, cette procédure va geler la décision du 17 septembre, qui n’est pas assortie d'une exécution provisoire.