du 28 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Microsoft s'intéresse depuis plusieurs années au stockage d'information dans de l'ADN. Mais ce n'est pas le seul : en 2017, des chercheurs atteignaient une densité théorique de 215 pétaoctets par gramme, excusez du peu.

C'est au tour de l'Arch Mission Foundation de s'intéresser à cette technologie. Le but de cette fondation est de « préserver et diffuser les informations les plus importantes de l'humanité à travers le temps et l'espace »… même s'ils ne disposent pas d'un TARDIS.

Ils annoncent aujourd'hui la création d'une archive de connaissances stockée dans de l'ADN synthétique de Microsoft. Elle contient notamment une vingtaine de « livres importants ».

Cette archive devrait ensuite être déposée sur la Lune via la mission Lunar Library.

 Arch Mission : une bibliothèque stockée dans de l'ADN et envoyée sur la Lune
chargement Chargement des commentaires...