du 18 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

 Apple face à des abonnements trompeurs dans l'App Store iOS

TechCrunch et Forbes se sont penchés récemment sur la très mauvaise habitude d’un nombre croissant d’applications de réclamer d'onéreux abonnements aux utilisateurs par des moyens souvent détournés.

Propositions trop fréquentes, textes peu clairs, volonté de piéger : Apple devrait mieux détecter ces applications au comportement troublant et faire un peu de ménage dans sa boutique. Principal « dark pattern », amener l’utilisateur à démarrer un essai gratuit qui démarre un abonnement au bout de quelques jours seulement.

QR Code Reader réclame ainsi… jusqu’à 156 dollars par an d’abonnement, alors même que des commentaires signalent ces problèmes depuis plus d’un an au moins. Ce qui n’empêche pas l’application d’avoir actuellement une note de 4,7 sur 5, moyenne de milliers de commentaires élogieux. Commentaires dont on ne connait bien sûr pas la légitimité.

Apple risque d’avoir de sérieux problème si elle ne serre pas la vis. Et la firme semble assez loin d’une prise de conscience sur le sujet : l’une de ces applications fautives, Weather Alarms, avait vu son icône apparaître sur le grand écran d’Apple à la dernière WWDC, comme montré par David Barnard, fondateur de l’éditeur Contrast.

Le plus gros risque pour Apple est de voir une érosion de la confiance s’installer alors même que l’abonnement a le vent en poupe. Les éditeurs sont toujours plus nombreux à adopter ce modèle, qui permet un flux régulier de trésorerie. Au risque évidemment de saturer des utilisateurs dont les factures gonflent.

Apple, d’ordinaire très stricte sur le respect des conditions d’utilisation de son App Store, a donc tout intérêt à se pencher sur un sujet qui peut nuire sérieusement à son modèle, la firme récupérant 30 % de ces abonnements (15 % à compter de la deuxième année).

chargement Chargement des commentaires...