du 14 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

La Commission nationale de l'informatique et des libertés explique que « des sociétés profitent de l’entrée en vigueur de ce règlement pour opérer du démarchage auprès des professionnels (entreprises, administrations, associations), parfois de manière agressive, afin de vendre un service d’assistance à la mise en conformité au RGPD ».

Afin de se prémunir de ce genre de pratiques commerciales trompeuses, la CNIL et la DGCCRF émettent deux recommandations principales : vérifier l’identité des entreprises démarcheuses et la nature des services proposés.

« Mise en conformité RGPD » : la CNIL met en garde contre certaines pratiques abusives
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Deux jours seulement après qu'un juge américain autorise cette fusion à 85 milliards de dollars, l'opérateur annonce avoir bouclé l'acquisition de Time Warner.

« Nous allons apporter une nouvelle approche dans la manière dont l'industrie des médias et du divertissement fonctionne pour les consommateurs, les créateurs, les distributeurs et les annonceurs » assure Randall Stephenson, PDG d'AT&T.

Pour rappel, suite à cette fusion, Comcast s'est aussi lancée dans l'aventure en surenchérissant sur Disney pour racheter des actifs de la 21st Century Fox. D'autres super fusions du genre pourraient avoir lieu aux États-Unis maintenant que la boîte de Pandore a été ouverte.

Copié dans le presse-papier !

Proposée depuis plusieurs mois en accès anticipé pour certains clients seulement, la carte « Metal » de la néo-banque se lance dans le grand bain, avec quelques ajustements au niveau du design. Pour l'occasion, elle avait organisé une conférence de presse, dont le replay est disponible sur Facebook.

M26 Metal est « bientôt disponible pour tous » explique N26 sur Twitter, ajoutant qu'une liste d'attente a été mise en place pour les plus pressés.

La carte bancaire, compatible avec le paiement sans contact, accompagne le forfait N26 Metal à 16,90 euros par mois. Il reprend les mêmes services et fonctionnalités que N26 Black, avec des « offres exclusives de partenaires ». Pour le moment, il est question de WeWork, Tannico, GetYourGuide, Lanieri, Home24, IHG, Hotels.com, etc. Tous les détails sont disponibles par ici.

Copié dans le presse-papier !

Dans un communiqué commun, le Berec (qui rassemble les régulateurs européens) et la TRAI ont rappelé l'intérêt d'un Internet ouvert.

Les deux acteurs promettent de collaborer étroitement sur le sujet, en promouvant la même vision de la neutralité des réseaux. Ils soulignent, entre autres, que la 5G peut être lancée en accord avec la neutralité du Net, contrairement à ce qu'affirment les opérateurs européens.

Le Berec et la TRAI comptent se concentrer sur la surveillance du respect de la neutralité, sur le pouvoir donné aux internautes, sur les effets des pratiques commerciales sur l'ouverture du Net et sur la compatibilité des nouvelles technologies.

Le moment n'est pas innocent, quelques jours après le guillotinage de la neutralité outre-Atlantique. Dans son dernier rapport sur l'état de l'Internet français, l'Arcep notait (très) pudiquement que les Etats-Unis relancent le débat sur le principe de non-discrimination.

Copié dans le presse-papier !

Depuis déjà un an, le 10 GbE arrive doucement dans les cartes mères haut de gamme. ASUS va plus loin avec sa WS X299 SAGE/10G pensée pour les stations de travail.

Il s'agit d'une évolution de la WS X299 SAGE (vendue 499,90 euros), avec un contrôleur X550 Series d'Intel lui permettant de proposer deux ports 10 GbE, également compatibles 5, 2,5 Gb/s et 1 Gb/s évidemment.

Pour le reste, la carte dispose de ports USB 3.1 Gen 2 (dont un Type-C), d'un étage d'alimentation amélioré, de deux emplacements M.2, ou encore de sept emplacements PCIe x16. Tous les détails sont disponibles par ici. Il ne manque désormais plus que son prix.

Copié dans le presse-papier !

Pour couper le ciblage des espaces gérés par le géant américain, il suffit de se rendre sur cette page. Si vous préférez le laisser activé, elle précisera les critères retenus, explique la société.

Vous pourrez ainsi les consulter en détail, les mettre à jour et/ou les couper selon les cas. L'élément expliquant le ciblage dans les publicités est aussi mis à jour pour l'occasion, pour mieux refléter ces éléments et s'adapter à un nombre croissant d'interfaces.