du 20 février 2020
Date

Choisir une autre édition

« Empreinte carbone » du numérique : les opérateurs réunis par le gouvernement

La secrétaire d’État en charge de la Transition écologique, Brune Poirson, organise cette rencontre cet après-midi, « afin de lancer les travaux de méthodologie avec l’Ademe sur l’obligation de rendre disponible et public l’impact carbone de sa consommation numérique à chaque consommateur dès fin 2021 ».

Cette réforme, programmée par la récente loi « anti-gaspillage », obligera en effet les opérateurs et fournisseurs d’accès à Internet à informer chacun de leurs clients, à compter du 1er janvier 2022, quant à « la quantité de données consommées dans le cadre de la fourniture d’accès au réseau » (vraisemblablement sur leurs factures), et surtout sur l’équivalence en émissions de gaz à effet de serre.

chargement Chargement des commentaires...