du 11 juillet 2019
Date

Choisir une autre édition

En l’espace de quelques jours, les préversions du nouvel Edge ont incorporé de nombreuses nouveautés et améliorations

À commencer par la disponibilité de langues supplémentaires sans passer par un flag particulier. Dans les réglages linguistiques, on peut ainsi basculer le navigateur en français.

Un nouveau flag « Enable IE Integration » permet de son côté d’appeler le fameux mode Internet Explorer sur une page. L’onglet actif affiche alors le site comme s’il était interprété par Internet Explorer 11. Le mode IE n’est pas disponible dans la version Mac.

Il a été pour rappel promis pour les entreprises forcées de garder le vieux navigateur à cause de modifications spécifiques sur leur intranet (entre autres). Bien que le flag soit activé, il nous a pour l’instant été impossible de trouver le fameux bouton devant apparaître à gauche de la barre d’adresses ou dans la rubrique « Outils supplémentaires » du menu principal. 

Edge récupère également la lecture à haute voix des PDF, l’une des fonctions promises puisque disponible dans l’ancien Edge. La réputation des applications est en outre active dans la protection SmartScreen (d’ailleurs présente dans la version Mac), le support du décodeur HEVC a été ajouté et Windows Defender Application Guard est lui aussi désormais activé par défaut.

Côté interface, plusieurs évolutions, dont une transition qui se poursuit vers le Fluent Design. Les utilisateurs du canal Dev notamment (mis à jour une fois par semaine) pourront voir de nouveaux contrôles passés à la moulinette graphique.

Le thème sombre est également plus souple d’utilisation. On peut désormais le bloquer dans un mode ou l’autre, ou laisser Windows décider en fonction de ses propres paramètres. Le thème sombre s’étend en outre à des contrôles plus nombreux, notamment pendant la lecture de PDF.

« Edgium » : français, mode Internet Explorer, thème sombre et lecture des PDF
chargement Chargement des commentaires...