Next INpact redevient PC INpact, voici pourquoi

Vous n'auriez jamais imaginé ce qui se passe ensuite 152
En bref
image dediée
Annonces
L’équipe de Next INpact

Savoir apprendre de ses erreurs. C'est sans doute ce qu'il y a de plus important dans une approche « start-up » telle que celle qui nous guide depuis la création de PC INpact, en 2003. Ainsi, lorsqu'une mauvaise décision est prise, il faut savoir revenir dessus. Nous avons donc décidé de revoir notre stratégie éditoriale, ainsi que le nom du site.

Mise à jour du 2 avril : Comme beaucoup d'entre vous l'avaient deviné, cette actualité était l'un de nos poissons d'avril. Il n'est bien entendu pas question de changer à nouveau le nom du site, dont l'audience se porte bien. Si nous avons à cœur de vous délivrer une information utile quel que soit le sujet, la longueur ou le format, il n'est nullement question de céder aux sirènes du « clickbait ».

Une pratique qui, si elle  a pu nous amuser le temps d'un premier avril, a tendance à se généraliser sur un nombre croissant de sites tout au long de l'année, notamment sous la pression de réussites comme BuzzFeed. Nous reviendrons d'ailleurs bientôt plus en détails sur ce sujet, l'évolution de notre politique éditoriale, ainsi que sur le bilan de cette folle journée.


L'année dernière, nous annoncions un changement majeur dans notre stratégie : PC INpact devenait Next INpact. Il s'agissait pour nous de revoir notre positionnement face au PC, qui n'était plus au centre de nos contenus depuis quelques années déjà, et dont le déclin était annoncé. Et si nous avons toujours décidé de suivre notre instinct, du lancement de nos abonnements aux diverses refontes du site, nous savons aussi dire stop lorsque quelque chose ne fonctionne pas. Nous avons donc décidé de faire machine arrière.

Le PC fait son come back, PC INpact aussi

Il faut dire qu'avec l'arrivée de Windows 10 et les dernières évolutions des processeurs x86, le PC fait son retour et les tablettes déçoivent sur les projections de ventes pour les années à venir. Même Microsoft a finalement laissé de côté Windows RT, notamment pour sa nouvelle Surface 3. Cette décision prend alors tout son sens. De plus, même si nous avions espéré une récupération de l'ensemble de notre audience un an plus tard, et avions tenté d'être rassurants sur ce point, force est de constater que la chute est bien là, il nous faut donc tenter de rattraper les choses en misant notamment sur le retour de notre ancien nom de domaine. 

Car tout le problème est là : même si le compteur d'abonnements continue de grimper, cela ne permet pas de compenser les choses au niveau des revenus publicitaires. Un article sur le projet de loi de Renseignement nécessitant des dizaines d'heures de travail n'arrivera jamais au niveau d'une nouvelle annonce d'Apple ou de Free, même laissé en accès libre pendant 24 heures. Surtout avec les nouvelles fonctionnalités de Facebook en approche, qui permettront de drainer une audience folle. Nous avions donc deux possibilités : accepter de nouveaux formats publicitaires, ou faire plus d'audience. C'est cette seconde voie qui a été choisie par l'équipe.

Cette semaine, l'ensemble de nos logos ici et sur nos sites annexes vont donc à nouveau être modifiés, et une redirection va être mise en place de Next INpact vers PC INpact. De plus, pour tenter d'inverser la tendance, nous avons décidé de revoir à la hausse les publications diffusées sur le site. L'équipe a ainsi été en partie réorganisée et renforcée afin de nous inspirer d'un modèle qui fonctionne : BuzzFeed. Le contenu divertissant comme renfort pour le financement du journalisme.

Une rédaction qui s'organise en deux pôles pour vous faire réfléchir... et vous divertir

Chaque jour, une partie de l'équipe rédactionnelle aura donc toujours à cœur de publier des contenus de fond, réservés aux abonnés ou non. Mais une autre partie aura pour rôle de vous faire découvrir du contenu plus amusant, avec des formes plus efficaces et des titres plus accrocheurs : les articles de 10 000 signes laisseront donc leur place à des Top 5, nous n'hésiterons pu à vous présenter les dernières photos volées de tel ou tel futur smartphone et à vous parler d'informations qui viennent de tomber sans prendre le temps de les décortiquer, en vous les livrant au format brut, notamment lorsqu'une nouvelle vidéo d'annonce d'un produit, d'un film ou d'une série est mise en ligne ou qu'une infographie est publiée.

Nous explorerons chaque information que son analyse soit pertinente ou non, que nous apportions une plus-value ou non. L'important c'est que vous puissiez découvrir de nouvelles choses et prendre du bon temps. Et si de temps en temps vous voulez aussi vous informer via des articles qui nécessitent un travail important de la part de la rédaction, tant mieux ! Bien entendu, cela ne change rien à l'existence de LIDD.fr qui reste un site séparé mettant en avant des vidéos, jeux et autres liens. Tout le reste trouvera désormais sa place dans nos colonnes.

Un site dédié pour les abonnés amateurs de qualité

Conscients que certains abonnés peuvent ne pas apprécier cette décision, nous avons aussi décidé de lancer au début de l'année des travaux pour la mise en place d'un site leur étant dédié. Celui-ci ne contiendra que nos articles de fond (grosso modo ceux dépassant les 5 000 signes) et ne sera accessible que si vous êtes connecté dans une interface retravaillée. Les premières maquettes sont en cours de validation, l'ensemble sera disponible en bêta à l'occasion de notre anniversaire, le 5 mai prochain.

Comme toujours, cette annonce n'est que le début de l'aventure. N'hésitez pas à nous livrer vos impressions et votre avis au sein de nos commentaires. De ce dialogue naîtront sans doute quelques ajustements que nous n'hésiterons pas à prendre en compte, afin de coller au mieux aux envies de la communauté.


chargement
Chargement des commentaires...