Soutenir Next INpact en 2021 : pensez au don défiscalisable (et aux goodies)

Un petit geste pour Next, un grand pour la communauté
Soutenir Next INpact en 2021 : pensez au don défiscalisable (et aux goodies)
Crédits : anilakkus/iStock

Depuis ses débuts, Next INpact a fait le choix de privilégier ses lecteurs avant tout : déontologie, respect et qualité rédactionnelle. Mais ce choix a un prix, notre modèle économique étant totalement à contre-courant du marché.

Notre équipe de journalistes œuvre chaque jour à informer des centaines de milliers de lecteurs (humains). En effet, nous refusons d'écrire en privilégiant les robots des moteurs de recherche, en sélectionnant nos sujets selon les mots clés les plus « tendance » du moment, avec pour seul objectif d'accroitre l'audience, quel qu'en soit le prix.

C'est ce qui nous permet de nous attarder en longueur sur les questions liées à la surveillance, d'assurer une veille sur des sujets traités jusqu'au Conseil d'État, d'enquêter sur la copie privée, le Cloud de confiance vanté par le gouvernement ou la reprise de Shadow, de tester des éditeurs Markdown, OS et serveurs.

Mais aussi à vous apprendre à mieux maitriser le numérique lorsqu'ils s'agit de déclarer vos impôts, monter un serveur VPS, ou encore comparer des offres FTTH pour professionnels. Cette année, nous avons a nouveau été reconnu comme un média traitant en partie de l'information publique et générale (IPG).

Next INpact : c'est avant tout des engagements

Nous préférons mobiliser notre énergie à privilégier l'information, des enquêtes d'intérêt public sur des sujets parfois difficiles et l'apprentissage. Et nous conformer à nos valeurs, même si cela va parfois contre nos intérêts.

C'est pour cela que nous ne pratiquons pas le pistage publicitaire, que nous refusons certaines campagnes. et qu'aucun bandeau d'acceptation ou non des cookies tiers relatifs au RGPD n'est présent sur notre journal en ligne. Alors que de nombreux sites tentent d'imposer des éléments de pistage en poussant leurs lecteurs à les accepter.

C'est aussi pour cela que la moitié de nos articles ne sont ni des bons plans vous vantant le prochain Black Friday, ni des contenus sponsorisés. Même si la publicité continue de faire partie de notre modèle économique, finançant l'accès gratuit au site et des formats d'informations accessibles à tous dès leur publication comme #LeBrief.

Nous pensons que la pratique de la publicité peut être raisonnable. Nous n'avons ainsi qu'un espace en tête de page. Nos bons plans sont publiés sur un site tiers, leur affichage sur Next INpact peut être désactivé par n'importe quel lecteur dans les options de son compte. Et nous proposons une formule d'abonnement sans publicité.

Le soutien par les dons : une part de notre modèle économique

Nous avons mis en place il y a plus de 10 ans pour notre offre Premium, devenue depuis notre principale source de revenus. C'est d'elle que dépend notre avenir, il nous faut donc continuellement la développer. Et pas question pour cela d'une levée de fonds, je préfère conserver toutes mes parts dans INpact, 76 % soit la majorité absolue.

C'est ce qui garantit la totale indépendance de notre rédaction depuis ses débuts. Pour compléter ce modèle atypique, sans pareil dans le domaine de la presse en ligne, nous devons compter sur des donateurs, ponctuels ou réguliers. Ces revenus complémentaires permettent à Next INpact d'avancer.

Car aucun dividende n'est distribué au sein de notre entreprise, notre chiffre d'affaires est uniquement investi dans le contenu, les salaires de notre équipe, pour contenter nos abonnés et permettre notre croissance. Sans vous, sans votre soutien, nous ne pourrions pas assurer notre mission au quotidien, faire évoluer notre journal.

Le don défiscalisable, comment ça marche ?

Pour les particuliers, un don donne lieu à une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 66 % dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Vous pouvez l'étaler sur cinq ans si votre don dépasse ce plafond de 20 %. Nous passons pour cela par la plateforme Okpal et l'association J'aime l'info.

Pour les entreprises, la réduction d'impôt est égale à 60 % du montant du don (IR ou IS) dans la limite de 5 ‰ du chiffre d'affaires (Art 238 bis du CGI). En cas de dépassement du plafond, il est possible de reporter l'excédent sur les cinq exercices suivants. Pour ces dons, il suffit de nous contacter sur l'adresse email prévue à cet effet :

mecenat@nextinpact.com

Comment nous soutenir autrement ?

Vous voulez nous soutenir, sans forcément effectuer un don ? Le plus simple est bien entendu de vous abonner. Vous pouvez également commander nos magazines et autres goodies via la boutique en ligne. Alors que l'été approche, un t-shirt Next INpact ou INpact Hardware peut toujours servir, ou une tasse pour votre café/thé 😉

GoodiesGoodies

Vous pouvez également parler de nous autour de vous. De l'intérêt d'une information et d'une presse indépendantes, de modèles économiques plus sains, ne reposant pas exclusivement sur la publicité et le pistage.

Merci, quoi qu'il en soit, à tous ceux qui nous lisent chaque jour. Quelle que soit la forme de leur soutien.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !