Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Abonnez-vous à Alternatives économiques à tarif préférentiel via La Presse Libre

Le numérique, c'est chic
Abonnez-vous à Alternatives économiques à tarif préférentiel via La Presse Libre

Alternatives économiques est enfin disponible sur La Presse Libre. Vous pouvez ainsi vous abonner à ce média indépendant, cherchant à donner un autre regard sur l'économie tout en l'expliquant simplement, pour 4 euros par mois.

Lorsque nous avons initié le projet de La Presse Libre il y a quelques années, nous avons approché d'autres éditeurs afin de savoir s'ils étaient intéressés. Outre Arrêt sur images, avec qui nous avions déjà travaillé, nous avons rapidement rencontré Alternatives économiques, qui s'est tout de suite montré enthousiaste concernant notre projet.

L'information économique indépendante, ça existe

Ainsi, ils nous ont soutenu et ouvert quelques portes en attendant de pouvoir participer de manière plus concrète à la plateforme. Un soutien d'autant plus important qu'Alternatives économiques est un média aussi atypique que nous le sommes. Existant depuis près de 40 ans, il est constitué sous forme d'une société coopérative (SCOP) indépendante, détenue majoritairement par ses salariés.

Vivant principalement du soutien de ses abonnés et donateurs, il se veut une voie différente et compréhensible sur les enjeux économiques, sociaux ou encore environnementaux. L'équipe, qui publie depuis 1980 le mensuel papier Alternatives Economiques, veut avec sa version web investir dans ce média « à coups de vidéos, d’infographies interactives et innovantes, de longs formats multimédias, de podcast, et tout ça sur un site flambant neuf ».

L'accès au site et aux versions numériques

Cette année, ils ont en effet lancé leur nouveau site qui opère la fusion entre leurs différentes offres. Financé de manière participative en mars 2016, il est désormais disponible depuis quelques mois. Il propose quelques articles gratuits à ses visiteurs, mais fonctionne sur un modèle payant avec un abonnement à 5 euros par mois ou 60 euros par an.

C'est cette offre que nous avons mise en place sur La Presse Libre, à un tarif préférentiel de 4 euros par mois pour ceux qui disposent déjà d'un abonnement chez l'un de nos membres. Cela vous donne accès à :

  • Tous les articles publiés quotidiennement sur le site
  • Aux mensuels et aux hors-série en version numérique
  • La liseuse sur l'application mobile

Comment m'abonner ?

Si vous disposez déjà d'un abonnement ou d'un compte sur La Presse Libre, ajouter Alternatives économiques ne vous demandera qu'un simple clic (et votre carte bancaire). Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un simplement depuis votre compte Next INpact et en cliquant sur le bouton prévu à cet effet.

Si vous êtes déjà abonné à Alternatives économiques ou que vous disposez déjà d'un compte sur leur site, vous pouvez simplement le lier à votre compte La Presse Libre en vous rendant dans la section « Comptes externes » de votre espace de gestion. Sinon, le site d'Alternatives économiques propose un bouton permettant la création simplifiée de votre compte dans son espace de gestion. 

Voici les liens que vous pouvez utiliser selon les cas :

96 commentaires
Avatar de sentryman INpactien
Avatar de sentrymansentryman- 16/05/17 à 08:39:21

Excellente revue :love:

C'est autre chose que l'économiste en carton de france 2, François Lenglet

Avatar de Bamaury INpactien
Avatar de BamauryBamaury- 16/05/17 à 08:42:01

Je trouve que l'indépendance pour un magazine d'économie est encore plus importante que pour un magazine tel que NXI (ou NoLife que je vois dans l'offre)

Avatar de coket INpactien
Avatar de coketcoket- 16/05/17 à 08:43:36

Il y a du niveau certes, mais c'est vraiment tendancieux.

Avatar de sentryman INpactien
Avatar de sentrymansentryman- 16/05/17 à 08:44:58

coket a écrit :

Il y a du niveau certes, mais c'est vraiment tendancieux.

c'est à dire ? tu as des exemples ?

Ce qui est tendancieux c'est ce que rabbachent tous les pseudos économistes libéraux et journaliste à la tv :

  • les 3% , la dette trop élevée etc...
Édité par sentryman le 16/05/2017 à 08:46
Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 16/05/17 à 08:48:13

sentryman a écrit :

  • les 3% , la dette trop élevée etc...

ça c'est les critères de convergence de l'UE, ça ne vient pas des élucubrations d'un économiste qui a soudain décidé qu'il fallait les remplir. :transpi:

Avatar de sentryman INpactien
Avatar de sentrymansentryman- 16/05/17 à 08:56:18

tpeg5stan a écrit :

ça c'est les critères de convergence de l'UE, ça ne vient pas des élucubrations d'un économiste qui a soudain décidé qu'il fallait les remplir. :transpi:

oui je sais que c'est les critères de convergences de l'UE, mais actuellement ce que les gens entendent en grande majorité, c'est que les 3% c'est super ! qu'on est obligé de passer par là.
D'ailleurs lorsqu'on sait comme ce chiffre a été déterminé... :o
&nbsphttp://www.lemonde.fr/economie/article/2017/02/06/les-3-de-deficit-une-regle-arb...
 
 Y'a aucun travail journalistique digne de ce nom dans les grands médias. Alors que cette mesure ne fait pas consensus.
 
D'ailleurs on ne les entends pas s'exprimer sur l'énorme excédant commercial de l'Allemagne qui est dépasse largement ce qui est fixé par l'UE

Édité par sentryman le 16/05/2017 à 08:57
Avatar de dineptus INpactien
Avatar de dineptusdineptus- 16/05/17 à 08:56:28

Tu parles bien des critères que la France a aidé à mettre en place mais ne respecte pas, tout en demandant aux autres de le faire ?

La dette est un problème quand elle ne sert pas à investir mais à épancher les déficits, ce qui est largement le cas en France depuis bien longtemps.

S'endeter pour investir et récupérer des sous plus tard -> bien

S'endeter pour payer les comptes parce qu'on est en déficit (sécu/retraites/autre) -> pas bien

Que tu n'apprecies pas les économistes, et préfère toute opinion qui te semble aller dans ton sens ca se comprends mais les qualifier de "pseudo-économiste libéraux"  n'a aucun sens, les déficits et dette n'ayant aucun lien avec libéralisme ou non.

Les économistes libéraux n'ont aucun problème avec la dette, préférant que le marché se regule de lui même plutôt que de fixer des limites par des traités. Les limites de dette et de déficit ont été introduites par des pays ayant de larges politiques sociales pour éviter que le système se casse la gueule et entraine tous les autre pays solidaires en Europe.

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 16/05/17 à 09:00:40

coket a écrit :

 c'est vraiment tendancieux.

au moins ils ne s'en cachent pas. C'est bien de savoir clairement la ligne éditoriale d'un journal.

Avatar de aGummi INpactien
Avatar de aGummiaGummi- 16/05/17 à 09:10:11

J'ai une question sur la Presse Libre : pourquoi aucun des sites partenaires n'affiche un lien vers LPL depuis sa page d'abonnement (sauf erreur, mais j'ai cherché sans succès sur NI, @si, Gamekult, Lesjours) ?
C'est une concertation générale, c'est au choix de chacun ?

Je trouve que cela réduit fortement la publicité de LPL, qui pourrait booster le nombre d'abonnement de tout le monde. Il faudrait un lien "Vous pouvez aussi vous abonner à notre site et à d'autres site indépendants via la Presse Libre" sur chaque site !

Avatar de sentryman INpactien
Avatar de sentrymansentryman- 16/05/17 à 09:17:52

dineptus a écrit :

Tu parles bien des critères que la France a aidé à mettre en place mais ne respecte pas, tout en demandant aux autres de le faire ?

Le monde à bien changé depuis que cette mesure a été mise en place.
Ces mesures sont surtout favorables à l'Allemagne.

dineptus a écrit :

La
dette est un problème quand elle ne sert pas à investir mais à épancher
les déficits, ce qui est largement le cas en France depuis bien
longtemps.

S'endeter pour investir et récupérer des sous plus tard -> bien

S'endeter pour payer les comptes parce qu'on est en déficit (sécu/retraites/autre) -> pas bien

Et alors ? L'état limite beaucoup d'investissement pour limiter le déficit.
 

dineptus a écrit :

Que tu n'apprecies pas les économistes, et préfère toute opinion qui te
semble aller dans ton sens ca se comprends mais les qualifier de
"pseudo-économiste libéraux"  n'a aucun sens, les déficits et dette
n'ayant aucun lien avec libéralisme ou non.

Hahaha quelle blague ! :mdr: Le libéralisme c'est moins d'état donc moins de dépenses publiques.
Dans tous les JT, tous les journalistes affolent les foules en disant "olala on est au dessus des 3%" " olala on a presque une dette de 100% du pib " "olala Mélenchon veut faire 100 mds d'investissement dans son programme alors qu'on a déja 2000 mds de dette !"

Dans mon sens ? il y a plein d'autres économistes qui sont dans mon sens, mais dans les médias "populaires" on leur préfère les économistes  néoclassiques (Seux sur France Inter, Lenglet sur Frane 2 etc)
 

dineptus a écrit :

Les économistes
libéraux n'ont aucun problème avec la dette, préférant que le marché se
regule de lui même plutôt que de fixer des limites par des traités.

tu mélanges "le marché" et "l'état". Ces économistes sont pour la dette des entreprises pour investir mais veulent pas ça pour les états.

oui oui que le marché se régule, on a bien vu comment il s'est régulé de lui même lors de la crise des subprimes (l'auto régulation prônée par les modèles mathématiques n'existe que dans un monde parfait qui ne pourra jamais exister)

dineptus a écrit :

  Les
limites de dette et de déficit ont été introduites par des pays ayant de
larges politiques sociales pour éviter que le système se casse la
gueule et entraine tous les autre pays solidaires en Europe.

un état ne peut pas faire faillite, c'est un mythe

 

Édité par sentryman le 16/05/2017 à 09:18
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10