Next INpact : les réponses à vos questions, NXI v7 et rencontres

INpact entre vous et nous ;-) 202
En bref
image dediée
Crédits : NXI
Annonces

INpactiennes, INpactiens, ce post est destiné à répondre aux interrogations de nombreux lecteurs dans les commentaires du précédent billet. J’en profite pour dévoiler un peu plus la future version 7 de Next INpact, non sans annoncer une prochaine rencontre avec vous sur Bordeaux.

Mais pourquoi ce passage au 100 % payant il y a 2 ans et demi ?

Pour être tout à fait honnête, il y a 2 ans et demi, nous avions mis en place l'abonnement 100 % payant suite à la baisse significative du ranking de Tous les forfaits par Google quelques semaines auparavant. Cet évènement avait entraîné une perte sèche de plus de 200 000 € par an. Tout comme pour Prix Du Net en 2008 puis en 2009 – avec de sérieux déboires à la clé – nos revenus étaient beaucoup trop dépendants de Google, à l’instar de la majorité des acteurs du web.

Mais alors pourquoi ne pas en avoir parlé plus en détail à l'époque ? La réponse est simple. Il s’agissait avant tout de ne pas dramatiser la situation. Ce fut certainement l'une de nos plus grosses erreurs puisque cette stratégie s'est finalement retournée contre nous. Une leçon qui restera gravée.

Pourquoi deux journalistes ont-ils quitté Next INpact il y a peu ?

Guenaël Pépin a quitté notre rédaction en janvier pour rejoindre Contexte. Kevin Hottot a quant à lui préféré changer d’univers.

L’équipe de journalistes se compose aujourd’hui de David Legrand, arrivé en 2001 sur INpact, Vincent Hermann en 2002, Marc Rees en 2005, Sébastien Gavois en 2010, Xavier Berne en 2012 et enfin Guillaume Henri en 2016. Jean-Marc Manach est arrivé il y a peu en tant que journaliste pigiste.

Le titre de votre précédent billet parle de renaissance, quelle signification ?

La renaissance signifie pour Next INpact revenir aux sources de son ADN, s'approcher de sa communauté et faire en sorte que la reconnaissance soit réciproque, comme à la « vieille époque ».  Ce qui passe par une remise en question.

Nous sommes bien entendu conscients des problèmes de communication qui ont émaillé le parcours de notre voyage. Ce n’est pas digne auprès des lecteurs et, répétons-le, le problème est en cours de résolution, comme en témoigne ce nouveau billet, sans langue de bois.

Nous savons également que quelque chose s'est cassé ces dernières années. Nous allons recoller les morceaux. Le travail que nous effectuons chaque jour est destiné à notre communauté, comme cela a toujours été le cas.

Nous sommes l'un des seuls journaux en ligne INdépendants dans le secteur des nouvelles technologies diffusant des actualités d'investigation sur le numérique en France. Nous (équipe et lecteurs) devons saisir cette opportunité. L'information circule désormais à grande vitesse, dans un univers où les vérifications et les lecteurs ne pèsent que trop peu face à la tyrannie du clic.

Notre objectif est et reste parfaitement établi : saisir l’opportunité de notre business model qui nous permet d’informer sans contrepartie hiérarchique ou financière, si ce n'est celle de nos lecteurs.

Comme je l'ai expliqué dans mon précédent billet, le mécénat et les dons font partie intégrante de notre financement, n'en déplaise à certains. En plus de permettre à Next INpact de conserver son indépendance financière et éditoriale, ces flux permettent de rembourser nos dettes, recruter de nouveaux journalistes et ainsi augmenter significativement le nombre de contenus chaque jour. Nous voulons couvrir un maximum d'informations et attirer de nouveaux abonnés. Bien entendu, nous vous rendrons des comptes régulièrement.

Nous pouvons devenir bien plus qu'une référence francophone d'investigations et d'enquêtes sur les nouvelles technologies. 

Pourquoi vos actualités sont-elles devenues plus « politiques » ?

Deux journalistes qui traitaient d'actualités généralistes nous ont donc quittés dernièrement, soit 30 % de l'effectif des rédacteurs de Next INpact. C'est ce qui explique la proportion plus nombreuse d'actualités politiques ou juridiques.

Grâce à vous, nous ambitionnons de recruter de nouveaux journalistes et enquêteurs pour diversifier davantage encore nos contenus. Et pour ceux qui préfèreraient les actualités purement techniques et hardware, INpact Hardware devrait vous combler.

La version 7 de Next INpact adaptée à notre nouvelle politique éditoriale

Je vous propose de découvrir la version 7 telle qu'elle devrait être en ligne dans quelques mois. Du moins ses premières esquisses.

Les paramètres de cette maquette sont les suivants : abonné connecté, titres de INpact Hardware dans la colonne principale (ici désactivés), publicité désactivée par défaut, titres des articles abonnés devenus gratuits dans la colonne principale désactivés par défaut et bons plans désactivés par défaut cette fois dans la colonne de droite.

nxi v7
Crédits : Next INpact

Autre chose, les titres des briefs seront tous affichés dans la colonne de droite. Ils se consulteront à l'unité, mais se retrouveront également dans une seule page grâce au lien en tête de colonne. Il s'agira d'un flux continu d'informations, gratuit.

Je vous annonce également l’arrivée des titres d'INpact-Hardware dans le flux d'actualités de Next INpact, une option permettra toutefois de ne pas les afficher.

Les actualités payantes devenues gratuites seront également affichées dans le flux principal d'actualités sur Next INpact. Elles seront affichées par défaut pour les non-inscrits et les inscrits, mais désactivées par défaut pour les abonnés. Vous aurez là aussi accès à une option activable/désactivable.

Dans une actualité réservée aux abonnés, un compteur montrera le temps restant avant qu'elle devienne gratuite, avec la possibilité d'être averti par mail de l’arrivée de ce terme.

Vous constaterez que trois articles seront mis en avant à la une, en tête du site.

Quid du magazine et du fameux concours en 2018 ?

Le contenu du magazine devrait être entièrement corrigé à la fin août, avant d'être envoyé en maquettage.

Nous avions organisé un concours sur les 15 ans de Next INpact l'année dernière, dont l'intitulé n'a pas été correctement respecté.

Nous sommes en train de sélectionner 42 nouveaux gagnants, tel que nous nous étions engagés, qui recevront leur lot courant septembre. Toutes nos excuses pour ce retard. Nous partagerons la liste des gagnants dans un billet du blog une fois les sélections terminées.

Enfin, les règles de la communauté seront écrites bientôt par Vincent Hermann.

Et si on se rencontrait à Bordeaux pour commencer ?

Pour ceux qui souhaitent passer des écrans au réel, une rencontre INpactienne est organisée le samedi 21 septembre 2019 à Bordeaux. Nous pourrons alors discuter, partager et surtout s'amuser.

Nous vous donnons rendez-vous au centre de la place de la Victoire à 18 heures. N'hésitez pas à nous avertir de votre venue dans les commentaires. D'autres rencontres sont prévues, notamment à Paris. Nous vous tiendrons informés prochainement.

En attendant, bonne rentrée à tous !


chargement
Chargement des commentaires...