Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Qt 5.2 fait un pas vers Windows RT et prend en charge Android et iOS

Vers une véritable ubiquité ?

En juillet dernier, Digia a introduit dans Qt 5.1 un support préliminaire des plateformes mobiles iOS et Android. Désormais, l’environnement de développement est disponible en version 5.2, il renforce ses débouchés mobiles et en profite pour glisser une mouture préliminaire pour Windows RT.

vlc osx

VLC est l'une des applications utilisant Qt

Les plateformes iOS et Android sont officiellement gérées 

Qt est un environnement de développement multiplateforme. Il permet dans les grandes lignes d’écrire un code unique qui va pouvoir être réutilisé sur différents systèmes. Parmi les applications qui l’utilisent, on notera en particulier le client de virtualisation VirtualBox, le lecteur multimédia VLC, et même plus récemment le nouveau client de connexion Battle.net de Blizzard.

 

La nouvelle mouture 5.2 continue le travail commencé avec la précédente. Désormais, les développeurs pourront accéder à la quasi-totalité des API de Qt sur Android et iOS, avec quelques exceptions. Qt Webkit par exemple n’est pas de la partie, notamment à cause de limitations imposées par Apple. Qt NFC et Qt Bluetooth ne sont pas présents non plus, mais seront par contre ajoutés dans une version ultérieure. Le reste des composants, notamment Multimedia, Quick et Sensors, sont bien là.

Vers une véritable ubiquité ? 

Dans son communiqué, Digia positionne désormais Qt comme un acteur de poids, en fait la plateforme de développement la plus large quand il s’agit de compter les systèmes pris en charge. La version 5.2 marque une vraie avancée sur le terrain mobile et la reprise d’un code unique (ou presque) pour « arroser » toutes les boutiques d’applications supportées. Et Qt se prépare d’ailleurs à aller plus loin puisque cette mouture intègre une préversion de l’environnement pour Windows RT. À une époque où l’on parle de plus en plus d’une fusion des boutiques chez Microsoft, un tel intérêt a tout son sens.

 

D’autres améliorations sont présentes dans cette version 5.2. Par exemple, de très nombreuses corrections ont eu lieu pour le module Qt Widgets, dont le comportement est maintenant beaucoup plus fiable. Des corrections, la version OS X en reçoit également pour Mavericks, dont le support est mieux assuré. Les Qt Quick Controls pour le bureau ont eux aussi été améliorés et Qt Quick s’intègre plus facilement dans les applications basées sur Qt Widgets.

Une meilleure intégration avec le code natif sous Windows et OS X 

Parmi les autres ajouts, on notera :

  • QTimeZone et QCollator : meilleur support des fuseaux horaires et des informations locales
  • Qt Windows Extras : intégration avec du code natif sous Windows
  • Qt Mac Extras : intégration avec du code natif sous OS X
  • Qt Bluetooth permet de gérer la connexion sans fil sous Linux
  • QKeySequenceEdit QWidget : nouvelle classe permettant de gérer plus simplement les affiliations de touches définies par l’utilisateur

En outre, et c’est important, les développeurs intéressés par Qt pour les plateformes mobiles pourront récupérer un package conçu spécialement pour l’occasion : l’édition Qt Mobile. L’intérêt de cette formule est qu’elle ne comprend que les éléments nécessaires au développement sur mobile, sans intégrer tout ce qui concerne les applications pour bureau (Windows, OS X et Linux notamment).

 

Notez qu’initialement, Qt 5.2 avait été rendu disponible hier. Le téléchargement et l’annonce avaient cependant été supprimés peu de temps après à cause de plusieurs problèmes techniques. Quoi qu’il en soit, les intéressés pourront récupérer cette nouvelle version depuis le site officiel.

53 commentaires
Avatar de curuba INpactien
Avatar de curubacuruba- 12/12/13 à 11:45:55

Donc si je comprend bien, avec Qt, on va pouvoir dev des applis multiplateformes ? Plus besoin de dev d'un coté pour Android, de l'autre pour iOS et de l'autre pour Windows Mobile ?

Ou alors je suis à coté de la plaque ? :fumer:

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 12/12/13 à 11:46:57

Il y a Delphi aussi qui fait iOS, Android, Mac OS et Windows. Ça doit être équivalent en terme du nombre de plateformes couvertes, non ? (bon manque Linux en fait :transpi:)

Édité par edtech le 12/12/2013 à 11:47
Avatar de malock INpactien
Avatar de malockmalock- 12/12/13 à 11:51:32

curuba a écrit :

Donc si je comprend bien, avec Qt, on va pouvoir dev des applis multiplateformes ? Plus besoin de dev d'un coté pour Android, de l'autre pour iOS et de l'autre pour Windows Mobile ?

Ou alors je suis à coté de la plaque ? :fumer:

Non non, je crois que tu as bon !

Edtech a écrit :

Il y a Delphi aussi qui fait iOS, Android, Mac OS et Windows. Ça doit être équivalent en terme du nombre de plateformes couvertes, non ? (bon manque Linux en fait :transpi:)

Mais Delphi, ce n'est pas simplement qu'un langage de programmation, non ? Là où QT est un framework, tout un environnement... comme une surcouche au C++.

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 12/12/13 à 11:59:20

malock a écrit :

Non non, je crois que tu as bon !

Mais Delphi, ce n'est pas simplement qu'un langage de programmation, non ? Là où QT est un framework, tout un environnement... comme une surcouche au C++.

Delphi c'est un ensemble complet maintenant. La VCL c'est de l'histoire ancienne ! Ça se base sur l'interface FireMonkey qui est un moteur graphique accéléré matériellement (via DirectX ou OpenGL selon la plateforme) entièrement vectorielle. Une même Apps peut être compilée pour iOS et Android sans modification (en fait, c'est pas tout à fait vrai, il y a forcément des spécificités à gérer mais avec Qt aussi !).

Le développement se fait pour Windows quelle que soit la plateforme ciblée. Faut juste un Mac pour tester et livrer sur l'App Store.

Ils ont en projet de rajouter WinRT (mais MS les freine) et peut-être Linux plus tard (autrefois, Delphi utilisait Qt pour compiler pour Linux).

Édité par edtech le 12/12/2013 à 11:59
Avatar de doom_Oo7 INpactien
Avatar de doom_Oo7doom_Oo7- 12/12/13 à 12:00:06

Non, delphi rajoute aussi ses widgets, le langage c'est le pascal!
Sinon, trooop bien! Mais il faudra quand même passer par VS pour le compte dev MS non ?

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 12/12/13 à 12:01:44

doom_Oo7 a écrit :

Non, delphi rajoute aussi ses widgets, le langage c'est le pascal!
Sinon, trooop bien! Mais il faudra quand même passer par VS pour le compte dev MS non ?

Aucun besoin de VS pour livrer une Apps, contrairement à Apple qui oblige de passer par un Mac et par XCode. D'ailleurs c'est une merde innommable, j'en chie pour livrer mes Apps iPhone depuis Delphi...

Avatar de wolatuky INpactien
Avatar de wolatukywolatuky- 12/12/13 à 12:02:11

Il ne faut pas oublier que Qt est disponible pour BlackBerry et Jolla aussi !

(d’ailleurs, une petite news sur Jolla qui vient de lancer son premier téléphone, ce serai sympa aussi…)

Avatar de malock INpactien
Avatar de malockmalock- 12/12/13 à 12:06:28

Edtech a écrit :

Delphi c'est un ensemble complet maintenant. La VCL c'est de l'histoire ancienne ! Ça se base sur l'interface FireMonkey qui est un moteur graphique accéléré matériellement (via DirectX ou OpenGL selon la plateforme) entièrement vectorielle. Une même Apps peut être compilée pour iOS et Android sans modification (en fait, c'est pas tout à fait vrai, il y a forcément des spécificités à gérer mais avec Qt aussi !).

Le développement se fait pour Windows quelle que soit la plateforme ciblée. Faut juste un Mac pour tester et livrer sur l'App Store.

Ils ont en projet de rajouter WinRT (mais MS les freine) et peut-être Linux plus tard (autrefois, Delphi utilisait Qt pour compiler pour Linux).

Oh ok ! J'ignorais totalement...
Du coup, QT et Delphi se tirent la bourre ?! C'est assez largement utilisé Delphi ?

Avatar de brazomyna INpactien
Avatar de brazomynabrazomyna- 12/12/13 à 12:09:50

Parmi les applications qui l’utilisent

Y'a ptet KDE aussi, non ?

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 12/12/13 à 12:10:57

malock a écrit :

Oh ok ! J'ignorais totalement...
Du coup, QT et Delphi se tirent la bourre ?! C'est assez largement utilisé Delphi ?

Ça avait fortement périclité suite à la gestion désastreuse de Borland puis des différents repreneurs. Depuis que c'est Embarcadero, ça repart de l'avant (même si je les trouve encore à la bourre) et les ventes sont reparties.

Énormément de petites entreprises en France l'utilise pour des projets industriels (il était très utilisé par les électroniciens au départ). On trouve donc pas mal de projets à convertir vers des versions récentes ou en .NET, ou de la maintenance de vieilles applications métiers.

Côté mobile, il y a encore très peu d'Apps sur l'App Store et Android encore moins (mais disponible que depuis septembre).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6
  • Introduction
  • Les plateformes iOS et Android sont officiellement gérées 
  • Vers une véritable ubiquité ? 
  • Une meilleure intégration avec le code natif sous Windows et OS X 
S'abonner à partir de 3,75 €