Xbox One : non, aucun menu caché ne permet d'activer la rétrocompatibilité

Mais si vous voulez un presse-papiers à 500 euros...

Comme nous l'expliquons dans notre dossier dédié aux consoles de nouvelle génération, ni la PlayStation 4, ni la Xbox One ne sont capables de lire les jeux des machines qu'elles remplacent. Pourtant des rumeurs circulent sur la toile concernant une manipulation permettant de jouer aux titres Xbox 360 sur la Xbox One. Sauf qu'en l'exécutant, dans le meilleur des cas, rien ne se passe. Dans le pire...

Xbox One

 

Il est vrai que lorsque l'on paye près de 500 euros pour une console de jeu, on aimerait bien souvent qu'elle permette de lire les jeux  conçus pour la machine qu'elle remplace, afin de ne pas avoir à jongler entre les deux appareils. Or, aussi bien dans le cas de la Xbox One que de la PlayStation 4, nous savons qu'il n'est pas question de rétrocompatibilité. Du coup, lorsqu'une méthode miracle pointe le bout de son nez pour rendre sa Xbox One compatible avec les jeux Xbox 360 grâce à quelques manipulations relativement simples, la tentation est grande.

 

Une image expliquant la marche à suivre s'est ainsi propagée sur la toile. Il suffirait de passer la console en mode debug grâce à une combinaison de quatre touches, puis de modifier le « sandbox ID » de la console, avant de la redémarrer. 

 

Seul hic, cette manipulation ne permet pas de débloquer un quelconque module de rétrocompatibilité Xbox 360, mais surtout, elle s'accompagne d'un risque important de planter complètement votre console et de la transformer en un presse-papiers à 500 euros. Le nombre de personnes tombées dans le panneau n'est pas connu, mais il semble suffisamment important pour que Larry Hyrb prenne les choses en mains.

 

 

Ceux qui souhaitent profiter de leurs titres Xbox 360 sur la Xbox One devront donc attendre une hypothétique offre de cloud gaming permettant cela, mais pour l'heure rien de tel ne semble prévu. Chez Sony, il est question de l'arrivée d'un tel service sur la PlayStation 4, mais pas avant 2014, et uniquement aux États-Unis. Pour l'Europe, il faudra attendre que les fournisseurs d'accès gonflent quelque peu leurs infrastructures.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !