Conversations gênantes ? La NSA conçoit des réponses pour ses employés

Petit guide de survie pour les discussions des fêtes de fin d'année

La NSA a fort à faire actuellement pour lutter contre la vague de critiques qui l’assaille de toute part. Les documents dérobés par Edward Snowden ont exposé ses méthodes au grand jour, du moins en partie. Ses employés sont visiblement alpagués par leurs proches, au point que l’agence de sécurité américaine n’hésite pas à fournir une liste de points qui peuvent être abordés en famille.

keith alexander nsa

Keith Alexander, directeur de la NSA

 

La NSA (National Security Agency) a très mauvaise presse depuis plusieurs mois. Les révélations successives publiées par des journaux tels que The Guardian, le Washington Post ou encore Der Spiegel, sur la base de documents fournis par Snowden, ont largement écorné son image. Les suspicions à son encontre se sont métamorphosées en certitudes et  ses responsables ont dû notamment défiler à plusieurs reprises devant le Congrès américain pour s’expliquer.

Éviter les conversations embarrassantes 

Les employés de la NSA vivent sans aucun doute une situation difficile puisqu’ils représentent les gardiens du temple. L’agence est visiblement consciente du fait qu’avec les fêtes de fin d’année, les employés se retrouveront face à des réunions familiales dans lesquelles les questions risquent de fuser. Pour préparer le terrain, elle fournit donc une liste de réponses conçues pour dévier les tirs et pour afficher un visage commun et résolu dans les informations transmises.

 

Il est ainsi demandé aux employés de répondre que les programmes de surveillance de la NSA ont permis de bloquer en tout 54 attentats contre les États-Unis et ses alliés depuis les attentats du 11 septembre 2001, dont 25 en Europe, 11 en Asie et 5 en Afrique. Il s’agit en fait de la même ligne de défense fournie au Congrès pour expliquer l’efficacité des défenses mises en place. La NSA doit toujours cependant justifier des dépenses qui se chiffrent en dizaines de milliards de dollars pour un chiffre de « seulement » 54 attentats.

La NSA ne prend pas ses décisions seule 

En outre, la NSA ne décide jamais des sujets à traiter. Elle répond à deux instances supérieures qui ne sont autre que le président des États-Unis lui-même, via le President's Intelligence Priorities Framework, et le Bureau du directeur national du renseignement. Les missions données concernent le terrorisme et l’agence ne vole pas de secrets industriels pour offrir aux sociétés américaines un avantage sur la concurrence.

 

Les employés devront en outre rappeler et insister sur le fait que la NSA fait très bien son travail car ce n’est que la défense du pays exige dans un monde dangereux. L’agence n’a par ailleurs pas hésité à envoyer 6 000 cryptologues en Iraq et en Afghanistan, et 20 sont morts. Elle rappelle ce qui semble être l’une de ses lignes principales de défenses : les employés sont eux-mêmes des citoyens américains qui ont à cœur de défendre le Quatrième amendement de la constitution américaine, relatif à la protection des données personnelles.

 

Enfin, la NSA tient à ce que le public sache qu’elle est ouverte au dialogue et qu’elle accueille avec enthousiasme les discussions qui pourraient permettre une meilleure transparence. Cela étant, il n’est pas dit que cet aspect du discours soit pertinent puisque des sénateurs se liguent actuellement autour d’un projet de loi qui obligerait l’agence à clarifier ses méthodes et ses résultats.

 

Le fait est que les employés auront certainement du mal à fournir ces réponses devant les insistances de leurs proches si le courrier de l’agence est éventé devant un large public aux États-Unis.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !