Linux Mint 16 « Petra » disponible avec l'environnement Cinnamon 2.0

Mint ? Comme s'il ne faisait pas déjà assez froid comme ça...

Linux Mint est une distribution Linux qui prend de l’ampleur. Bien que jeune, elle est souvent saluée pour les choix de son équipe de développement, notamment pour son interface très largement inspirée de Gnome 2.X. La nouvelle version majeure 16, estampillée « Petra », apporte bon nombre de nouveautés, surtout au travers des deux environnements de bureau Cinnamon et MATE.

linux mint petra

Linux Mint 16 avec l'environnement Cinnamon 2.0

Un travail de finition 

Linux Mint 16 capitalise sur les choix relativement simples de ses développeurs. Ces derniers s’adressent en effet essentiellement à ceux qui regrettent les directions prises par certains environnements de bureau tels que Gnome 3. De fait, Mint est proposée en deux versions principalement, l’une sous Cinnamon, l’autre sous MATE. Les deux ont en commun de préserver une expérience utilisateur proche de ce qui existait sous Gnome 2.

 

linux mint petra linux mint petra

 

Une partie des améliorations de Linux Mint 16 « Petra » est liée à ces environnements. Cinammon 2.0 apporte par exemple le support des sons pour les évènements, donne accès aux actions principales du compte utilisateur via un panneau en bas à droite de l’écran, permet de mieux agencer les fenêtres en les collant (edge-tiling), de relier beaucoup plus facilement une extension à une application et apporte un gestionnaire de fichiers (Nemo) plus rapide et mieux organisé. MATE est pour sa part l’environnement par défaut de Linux Mint dans son édition Debian, la version classique étant basée sur Ubuntu.

Y compris sous le capot 

Les nouveautés sont nombreuses dans tous les cas et concernent tout d’abord les performances. Par exemple, les processus de démarrage et d’ouverture de session ne scannent plus le système à la recherche d’une partition Btrfs. De même, le gestionnaire d’affichage MDM ne communique plus sur le réseau. Certains éléments disposent en outre d’un démarrage différé, notamment le gestionnaire de mises à jour, pour ne pas ralentir l’arrivée d’éléments plus importants, tandis que le Software Manager est annoncé comme beaucoup plus rapide. Enfin, l’équipe a pris la décision de moins compresser les images ISO, qui prennent plus de place mais permettent une installation plus rapide du système.

 

linux mint petralinux mint petra

 

Sous le capot toujours, Mint 16 se veut plus sécurisé, notamment sur les mises à jour du noyau. Le support de l’EFI est amélioré ainsi que celui de Steam, pour ceux qui regardent davantage du côté des jeux vidéo. Notez que les « recommends » du gestionnaire de paquet APT sont désactivés par défaut, ce qui devrait ravir ceux qui souhaitent contrôler finement leur espace disque. Par ailleurs, le système est basé sur Ubuntu 13.10 ainsi que sur le kernel 3.11.

Faciliter la vie de l'utilisateur 

La présence de MDM 1.4 devrait en outre faciliter la vie de ceux qui se partagent une machine, car la bascule rapide entre utilisateurs est mieux gérée. Le panneau de gestion se concentre également sur les réglages principaux et certaines fonctionnalités de base font enfin leur apparition, notamment la prise en charge immédiate du verrouillage numérique. Les thèmes ont globalement été améliorés et l’utilisateur peut d’ailleurs choisir des fonds animés pour l’écran de connexion.

 

linux mint petra linux mint petra

 

La gestion des clés USB a été largement revue et un utilitaire simple permet désormais de les formater en NTFS, FAT32 ou en ext4. Cette volonté de simplifier se retrouve dans d’autres éléments, notamment le Software Manager. Son interface revue met l’accent sur la découverte des applications et livre plus rapidement ses résultats de recherche. En outre, chaque fiche d’application affiche maintenant plusieurs captures d’écran.

 

Enfin, la partie interface a été légèrement revue avec plusieurs finitions. La distribution est maintenant livrée avec un ensemble de fonds d’écran faisant la part belle aux dégradés de couleurs abstraits. Le support global de GTK3 a été amélioré et tout un lot de nouvelles icônes est fourni pour les applications internes et les plus courantes. Les fenêtres ont droit elles aussi à quelques apports puisque les bords bénéficient d’un anticrénelage.

 

Comme d’habitude, la distribution peut être téléchargée depuis son site officiel.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !