Tirée par l’inflation, la redevance TV grimpera de 2 euros en 2014

En épargnant pour l'instant PC et tablettes (?)

La contribution à l’audiovisuel public, appelée plus communément redevance télé, va grimper de deux euros l’année prochaine. Une augmentation mécanique liée à l’indexation de cet impôt sur l’inflation.

deux euros

 

La redevance TV avait augmenté de 6 euros en 2013. L’année prochaine, les personnes assujetties verront la note grimper de 2 euros supplémentaires, confirme le ministère de la Culture. « Du fait de son indexation sur l’inflation, le montant de la contribution à l’audiovisuel public (CAP, ex-redevance audiovisuelle) passera en effet de 131 euros à 133 euros en métropole » expliquent les services de la Rue de Valois sur un document  (PDF) présentant le budget 2014 dédié à la Culture.

 

Depuis la loi de finances pour 2009, ces montants sont indexés sur l’indice des prix à la consommation, engendrant ainsi une hausse du prélèvement dès que l’inflation s’agite.

Les nouveaux écrans seront encore épargnés l'année prochaine

Il faudra attendre le passage du projet de loi de finances à l’Assemblée et au Sénat, mais on ne trouve pas de trace pour l’heure d’une extension de la redevance aux nouveaux écrans. Ce qui confirme pour l'heure l'abandon d'une telle idée.

 

France Télévisions milite pour sa part pour un tel projet puisque, aujourd’hui, avec les nouveaux usages, les téléspectateurs consomment du flux TV sur tablettes ou PC. Comme Aurélie Filippetti, le groupe public prône pour une modernisation de l’assiette en ayant en tête le cas allemand : notre voisin a fait le choix d’une redevance par foyer, peu importe la façon dont est reçue la TV. Une idée entendue et amplifiée par le sénateur socialiste David Assouline, celui-ci réclamant de ne « plus asseoir [la redevance] uniquement sur les téléviseurs, mais sur la capacité dans chaque foyer de capter l'audiovisuel public. »

 

L’augmentation de 2 euros fera un déçu : la société civile des auteurs multimédia (SCAM), qui demandait pour sa part une hausse à 160 euros. Les ayants droit pourront se rassurer : Bercy a aiguisé ses outils de contrôle contre les resquilleurs, à l'aide du fichier ANCRAGE orchestrant l'obligation de collaboration automatisée des FAI.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !