Selon Intel, les PC tout-en-un portables vont devenir plus nombreux

C'est tellement mieux quand c'est portable

Après les Ultrabook de la génération Broadwell, Intel a une autre lubie en ce moment : les PC tout-en-un portables. Durant cet IDF, le géant de Santa Clara évoque leur futur, car ils pourraient représenter des volumes conséquents dans les années à venir sur un marché du PC fixe toujours plus morose. Pour Intel, c'est avant tout stratégique : ils exploitent des composants issus de ses gammes mobiles, des composants souvent vendus bien plus cher que leurs homologues pour PC de bureau.

Les VAIO Tap 20 de Sony, IdeaCentre Horizon de Lenovo ou XPS 18 chez Dell ont un point commun, tous font partie d'une nouvelle catégorie de PC : les tout-en-un portables. Ce type de machines devrait se développer à vitesse grand V, car Intel pousse les constructeurs à en produire.

 

Sony VAIO Tap 20

Le VAIO Tap 20 de Sony 

 

En effet, le fondeur semble croire particulièrement dans ce nouveau segment, tout comme il a poussé les fabricants à réaliser des tout-en-un classiques ces dernières années. Il faut dire que les volumes de vente des tout-en-un sont en forte croissance quand le marché du PC fixe ne cesse de décroître.

 

PC Tout-en-un portable IDF13PC Tout-en-un portable IDF13

 

Dès lors on peut comprendre pourquoi Intel met en avant ce type de machines. Elles ont tout de même certains avantages non négligeables par rapport aux modèles fixes : elles embarquent une batterie et sont donc portables, plus fines, plus légères et disposent d'un meilleur design. Par contre, elles sont souvent plus chères, car utilisant des composants issus des gammes mobiles (CPU, HDD, mémoire, etc.), un point bien évidemment totalement occulté dans la présentation.

 

PC Tout-en-un portable IDF13

 

Mais pour la marque, le calcul se situe certainement aussi ailleurs. En effet, depuis cette année et l'arrivée des processeurs Haswell, une nouvelle génération de puce graphique est proposée sur les processeurs haut de gamme : Iris Graphics (voir notre dossier). Ce sont pour rappel des IGP intégrés au CPU qui s'avèrent nettement plus performants qu'auparavant et certains modèles permettent par exemple aux fabricants de PC de ne pas inclure de carte graphique additionnelle, comme on peut le voir ci-dessus.

 

PC Tout-en-un portable IDF13PC Tout-en-un portable IDF13

pAIO, la machine de référence d'Intel 

 

Après les Ultrabook, Intel encourage un peu plus les constructeurs à se passer de solutions graphiques externes de chez AMD et de NVIDIA. Un phénomène qui devrait affaiblir une fois encore ce marché qui a déjà beaucoup perdu de terrain ces dix dernières années, passant de plus de 114 à 14 miilions de cartes écoulées.

 

En outre, la firme de Santa Clara va proposer une machine de référence aux integrateurs locaux afin qu'ils puissent également proposer ce type de PC. Comme on peut le voir, il dispose d'un écran de 23,6 pouces, d'un CPU Core de quatrième génération (Haswell) ainsi que d'un IGP Iris Graphics et d'une autonomie pouvant atteindre 16 heures.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !