Finance : tandis que ses concurrents pleurent, Lenovo rit

Parce qu'il Lenovo bien

Alors que de nombreuses sociétés liées au marché des PC souffrent, l'une d'entre elles tire son épingle du jeu : Lenovo. Le Chinois, numéro un mondial des PC - d'une courte tête devant Hewlett-Packard, sort du lot dans le marché des ordinateurs, mais aussi des smartphones.

Lenovo Q2 2013

Les PC perdent un peu d'importance, au contraire des smartphones et de tablettes (MIDH).

80 % du chiffre d'affaires grâce aux PC

Si les concurrents de Lenovo traversent pour certains une passe difficile, pour le fabricant asiatique, tous les signes sont au vert. Son chiffre d'affaires trimestriel de 8,787 milliards de dollars est en hausse de 10 %. Quant à son bénéfice, il a atteint les 170 millions de dollars, en hausse de 18 %.

 

L'essentiel de ses activités reste le secteur des PC. 51,6 % de son chiffre d'affaires a ainsi été réalisé avec les ordinateurs portables, tandis que les machines de bureau ont généré 28,2 % de ses revenus, soit quasi 80 % de son chiffre d'affaires uniquement avec les PC. Il faut dire que Lenovo capte 35,8 % du marché chinois à lui seul, ainsi que 26,1 % du Japon, 17,4 % de l'Europe de l'est, 15,3 % de l'Europe centrale, 13,6 % de l'Europe du Nord et 10,1 % de l'Amérique du Nord. Hormis en Inde, où il chute lourdement (-7,8 points), le constructeur chinois est stable ou en hausse dans tous les pays du globe.

La montée en puissance des smartphones et des tablettes

Mais sa croissance est surtout tirée par le marché des téléphones et des tablettes. Il peut ainsi déjà se vanter d'être le numéro deux des vendeurs de smartphones en Chine, et numéro quatre dans le monde, ceci grâce à une part de marché de 4,8 %. Une performance remarquable quand on sait que Lenovo était absent de ce marché il y a encore une poignée d'année. Il a d'ailleurs vu ses ventes croître de 130 % en un an. Profitant du boum de ce secteur dans son pays natal, l'entreprise asiatique a ainsi réussi son pari en un rien de temps, devenant d'ores et déjà un acteur majeur. Ceci alors que ses ventes en dehors de l'Asie sont très limitéee.

 

Du côté des tablettes tactiles, le succès est moindre mais reste intéressant. Lenovo capte ainsi 3,3 % du marché mondial, derrière Apple, Samsung, ASUS et Acer notamment. Mais avec une croissance de plus de 200 % en un an, la société basée à Beijing peut avoir le sourire et imaginer que dans un futur proche, elle pourrait devenir la principale concurrente de la pomme et du Sud-Coréen.

Encore très dépendant du marché chinois

Géographiquement, Lenovo reste sans surprise très dépendant de la Chine, où il réalise près de la moitié de son chiffre d'affaires. Néanmoins, l'entreprise ne cesse de grimper dans tous les autres territoires du globe, en particulier en Asie (hors Chine) et en Europe. Les rachats de la division PC de NEC et de Medion ont permis à Lenovo de passer un nouveau cap, après l'acquisition de la division PC d'IBM en 2005.

 

L'avenir de Lenovo s'annonce donc rose. D'autant plus que la société compte plus de 3 milliards de dollars de cash en réserve. De quoi réaliser des acquisitions intéressantes dans une période où de nombreuses sociétés perdent de la valeur.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !