Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Facebook abandonne sa fonctionnalité de reconnaissance faciale en Europe

Souviens toi l'été dernier

L’équivalent irlandais de la CNIL a annoncé vendredi que Facebook allait abandonner totalement son programme de reconnaissance faciale au sein de l'Union européenne d'ici au 15 octobre. Cette décision du réseau social fait partie des progrès soulignés par l’Irish Data Protection Commissioner, qui publiait un rapport suite à la plainte d’un étudiant autrichien à l’été 2011.

Crédits:  Dominik Steinmair / europe-v-facebook.org.

 

L’été dernier, 22 plaintes étaient déposées en Irlande à l’encontre de Facebook, afin que le réseau social respecte les règles européennes en matière de protection des données personnelles. Menée par l’étudiant autrichien Max Schrems, l’association « Europe versus Facebook » avait ainsi réussi à obtenir de l’équivalent irlandais de la CNIL que Facebook prenne en compte un certain nombre de recommandations avant le 31 mars 2012. Après avoir observé l’application de ces préconisations par le réseau social, l’Irish Data Protection Commissioner a publié vendredi un rapport (PDF) pour présenter ses conclusions.

 

Selon l’équivalent irlandais de la CNIL, le résultat est sans appel : « la grande majorité des recommandations a été pleinement mise en œuvre ». Elle souligne que des progrès ont plus particulièrement été faits sur les points suivants :

  • Une amélioration de la transparence s’agissant de l’utilisation des données des utilisateurs par Facebook
  • La mise en place de mesures permettant aux utilisateurs de mieux paramétrer leurs comptes
  • La détermination de périodes claires de conservation des données personnelles
  • Le renforcement des droits des utilisateurs dans l’accès à leurs données personnelles

« Je suis content que nos observations aient démontré un engagement clair et permanent de la part de Facebook pour se conformer à ses responsabilités en matière de protection des données personnelles » a déclaré Billy Hawkes, responsable du DPC.

 

Ce dernier a ajouté que le réseau social avait décidé d’aller « au-delà » des recommandations initiales de l’institution sur un point : celui de la reconnaissance faciale. Le principe de cette fonctionnalité est simple : à chaque fois qu'un de vos amis ajoute une photo dans laquelle vous semblez apparaitre, Facebook lui propose automatiquement d'y ajouter une identification. Selon Billy Hawkes, cette fonction a déjà été désactivée pour les nouveaux utilisateurs européens. Pour les autres, elle sera supprimée d'ici le 15 octobre, « en attendant un accord avec mon bureau sur les moyens les plus appropriés pour recueillir le consentement des utilisateurs », précise son communiqué.

 

L’association Europe Versus Facebook a réagi en affirmant que cette décision sur la reconnaissance faciale constituait un « grand pas en avant ». Mais c’est bien le seul progrès que relève l’organisation menée par Max Schrems. Contrairement à l’Irish Data Protection Commissioner, qui félicite le réseau social, Europe Versus Facebook estime que la situation est « à l'opposée de ce que la plupart des experts et les autres de protection des données ont jusqu'à présent mis en exergue ». « Nous sommes encore une fois navrés que la loi ait capitulé devant un géant des nouvelles technologies en Irlande » a déclaré Max Schrems, soulignant que le rapport publié vendredi n’avait  par ailleurs aucune force juridique. Les 22 personnes ayant déposé plainte contre Facebook en Irlande attendent toujours que l’Irish Data Protection Commissioner statue sur leurs requêtes. 

10 commentaires
Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 24/09/12 à 13:36:58

« Je suis content que nos observations aient démontré un engagement clair et permanent de la part de Facebook pour se conformer à ses responsabilités en matière de protection des données personnelles »

Le problème n'étant pas tant que ça soit implémenté dans la partie publique mais que la technologie existe en réserve pour alimenter les fichiers des prochains fous génocidaires services de sécurité qui oeuvrent pour le bien public.

Ne jamais rien mettre de perso/politique sur facebook, ne jamais aller sur facebook :stress:

Avatar de maxxyme INpactien
Avatar de maxxymemaxxyme- 24/09/12 à 13:37:40

Je comprends toujours pas exactement quel est le problème législatif derrière cette fonctionnalité. Si Facebook arrive à nous identifier "facialement", c'est bien parce que nous lui avons confié des photos. Et étant donné que Facebook peut faire ce qu'il veut des photos mises en ligne, tel est l'une de leur utilisation. D'autant que ce n'est que de la suggestion, pas du "taguage" forcé.

Avatar de anonyme_5308cee4763677866e1421efa4474f79 INpactien

L'Irlande en plus d'être gavée de fonds structurels européens (sans l'Europe, les Irlandais rouleraient sur des routes défoncées et n'auraient pas de bus pour leurs TEC et auraient un taux de fécondité de 5 enfants par femme), ils se couchent devant les multinationales des TIC en les attirant à coup de dumping social et de faible fiscalité. :fumer:

Avatar de Sam LAYBRIZ INpactien
Avatar de Sam LAYBRIZSam LAYBRIZ- 24/09/12 à 13:47:16

Facebook abandonne sa fonctionnalité de reconnaissance faciale en Europe

...Au profit de la reconnaisance fessiere afin de retrouver les auteurs d'outrages sur internet :transpi:

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 24/09/12 à 13:49:40

maxxyme a écrit :

Je comprends toujours pas exactement quel est le problème législatif derrière cette fonctionnalité. Si Facebook arrive à nous identifier "facialement", c'est bien parce que nous lui avons confié des photos. Et étant donné que Facebook peut faire ce qu'il veut des photos mises en ligne, tel est l'une de leur utilisation. D'autant que ce n'est que de la suggestion, pas du "taguage" forcé.

Sans connaitre vraiment Facebook pour ne jamais l'avoir utilisé, il me semble qu'il y a la notion d'ami entre deux ou plus users. Ce lien (qui résulte d'une action volontaire et d'une acceptation volontaire) a un "sens" au niveau marketing. (tu peux être leader d'opinion dans ton groupe d'ami, ou un de tes amis l'est, etc.)
Avec la reco faciale, on peut recréer tes liens sociaux même si tu n'as pas la personne en ami mais qu'elle apparait en photo avec toi ou sur ta page.

Derrière je dis pas que FB n'utilise pas ce type de liage en interne pour ses profiling/infomédiations mais :

  • il faut pas que ça se voit (mode hypocrite : on sait qu'il le fait mais ça doit rester dans la boite noire du business à l'insu de l'utilisateur)
    • on interdit la collecte d'infos perso à l'insu de l'utilisateur (ça implique donc de vérifier les process de Facebook - je doute un peu de la faisabilité mais bon...) et donc le système en lui-même est interdit et ça serait "bien".

Comme dit dans la news, FB fait déjà des efforts pour se conformer à nos normes en matière de vie privée, c'est un début (ça change de l'affirmation de Zuckerberg selon laquelle "c'est à la notion de vie privée de s'adapter à la technologie et non l'inverse" :windu:)

Avatar de Yutani INpactien
Avatar de YutaniYutani- 24/09/12 à 13:51:17

Sam LAYBRIZ a écrit :

...Au profit de la reconnaisance fessiere afin de retrouver les auteurs d'outrages sur internet :transpi:

ça aurait pu être pire, ça aurait pu être de la reconnaissance pénienne :transpi:

Avatar de FacePlouc INpactien
Avatar de FacePloucFacePlouc- 24/09/12 à 13:59:58

J'ai envie de dire "Ceci est une révolution".

Yutani a écrit :

ça aurait pu être pire, ça aurait pu être de la reconnaissance pénienne :transpi:

Celle là, c'est seulement au Groland. :cap:

Avatar de jethro INpactien
Avatar de jethrojethro- 24/09/12 à 15:03:23

maxxyme a écrit :

Je comprends toujours pas exactement quel est le problème législatif derrière cette fonctionnalité. Si Facebook arrive à nous identifier "facialement", c'est bien parce que nous lui avons confié des photos

photos qui ne contiennent pas que ton visage, des amis IRL qui n'ont vraisemblablement donné leur autorisation pour ce genre de manip.

Avatar de XtofChezLesTeutons INpactien
Avatar de XtofChezLesTeutonsXtofChezLesTeutons- 24/09/12 à 15:51:40

yvan a écrit :

Ne jamais rien mettre de perso/politique sur facebook, ne jamais aller sur facebook :stress:

Le probleme, c'est que meme si tu n'es pas inscrit; quelqu'un peux upload une photo de toi, et te tagguer sans que tu le saches.

Donc de la, facebook peux te retrouver dans d'autres photos.

:eeek2:

Avatar de mp3yeur INpactien
Avatar de mp3yeurmp3yeur- 25/09/12 à 14:01:55

FacePlouc a écrit :

J'ai envie de dire "Ceci est une révolution".

Celle là, c'est seulement au Groland. :cap:

ou en utilisant l'adresse dédiée :http://www.fessebook.grd:langue:

Édité par mp3yeur le 25/09/2012 à 14:02
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.